Manger et boire local

La fermeture de lits en réadaptation dénoncée

Photo: Métro/Roxane Léouzon

D’ici quelques jours, l’Institut de réadaptation Gingras-Lindsay-de-Montréal (IRGLM) accueillera 20 patients de moins en santé physique, ont dénoncé mardi quelques dizaines d’infirmières et d’infirmières auxiliaires en manifestant devant l’établissement.

La fermeture de 20 lits aurait été annoncée à des membres de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ) le 28 août dernier. Il s’agirait de l’une des 25 mesures d’optimisation prévues dans le plan de redressement du CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal approuvé par le ministère de la Santé.

«Ces lits sont destinés à des patients qui sont en réadaptation après des chirurgies, notamment au genou et à la hanche», a souligné Susy Martins, présidente de la section locale de la FIQ.

Le nombre de lits disponibles en santé physique passera ainsi de 63 à 43. Selon l’évaluation de Mme Martins, au moins sept postes d’infirmière et d’infirmière auxiliaire à temps plein sont ainsi menacés, en plus de postes à temps partiel. Personne n’a encore été rencontré pour être informé de son sort.

«Comment le ministre de la Santé peut-il encore regarder les Québécoises et les Québécois dans les yeux et leur dire que les compressions libérales n’affectent pas les soins aux patients?» a commenté la présidente de la FIQ Régine Laurent.

De son côté, l’adjointe aux affaires publiques pour le CIUSSS, Monique Guay, a indiqué que ces changements suivaient les «besoins des usagers de l’IRGLM, [qui] ont beaucoup changé». «Dans cette perspective, on mise maintenant sur le développement de services externes pour dispenser des soins mieux adaptés aux besoins des usagers. Nous favorisons notamment un retour à domicile rapide pour permettre aux usagers d’avoir accès à des services tout en étant dans leur milieu de vie», a indiqué Mme Guay.

Le CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal, auquel appartient l’institut de réadaptation, fait face à des compressions budgétaires de 17,5 M$ pour l’année 2015-2016. Son budget total est de 929,7 M$.

Articles récents du même sujet