Jeux vidéo
21:29 19 avril 2020 | mise à jour le: 20 mai 2020 à 17:35 temps de lecture: 3 minutes

Un ancien secrétaire de presse blâme la Chine pour sa manette PS4 contrefaite

Un ancien secrétaire de presse blâme la Chine pour sa manette PS4 contrefaite

La Chine est blâmée pour bien des maux, aujourd’hui. Certains esprits fermés veulent blâmer le pays de Confucius pour l’épidémie à laquelle nous faisons face aujourd’hui.

Ari Fleischer, ancien secrétaire de presse américain sous l’administration Bush et partisan de la guerre en Iraq, a quant à lui une récrimination plus étonnante: à la liste des doléances, il croit qu’il faudrait ajouter la manette cheap qu’il a acheté sur Amazon.

Une histoire d’achat en ligne

Retraçons la suite des événements: M. Fleischer achète un Playstation 4 à ses enfants, et question d’économiser un peu, il va sur Amazon acheter une seconde manette.

En bon vieux chiâleux, il ne prend pas le temps de lire les détails de l’annonce, ni de regarder les photos sur l’annonce et il achète la manette.

Quand il la reçoit, elle ne fonctionne pas.

Qui blâme-t-il? Lui-même, pour ne pas avoir pris le temps de lire l’annonce? Bien sûr que non.

Pourtant, on peut trouver des annonces pour des manettes semblables sur Amazon en ce moment, et un coup d’oeil rapide permet de voir qu’il ne s’agit pas d’une manette originale:

Toutes les annonces consultées mentionnent également dans la description: « This is the third-party controller, not the original one » ou une variation de cette même phrase.

Il aurait également pu blâmer, comme le mentionne Luke Plankett qui a rapporté cette nouvelle en premier pour Kotaku, Amazon qui continue de permettre la ventre d’items contrefaits sur son site web.

Mais non, selon M. Fleischer, les coupables sont les Chinois qui ont fabriqué sa manette.

Oh! Note intéressante pour M. Fleischer: le Playstation 4 original est également fabriqué en Chine.

Un racisme qui frappe partout

Cette histoire, somme toute anecdotique (un républicain serait raciste et fermé d’esprit? Qui l’eût cru!), est quand même représentative d’un racisme auquel doivent faire face les personnes asiatiques depuis le début de cette crise.

À la fin du mois de mars, une étude rapportait une hausse de 900% des discours haineux envers les personnes asiatiques sur Twitter.

On recensait également une hausse de fréquentation de 200% sur les sites haineux.

Si les données ne sont pas disponibles quant aux plateformes de jeu en ligne, on peut deviner que les personnes asiatiques font également face à du racisme.

Twitter caves to global censorship, will block content on country ...

Au final, la Chine fabrique une bonne partie de nos consoles, des développeurs de partout dans le monde, y compris d’Asie, développent les jeux qui nous divertissent, et le jeu en ligne a cette merveilleuse faculté de tous nous unir.

Faisons donc preuve d’un peu d’ouverture d’esprit et d’empathie les uns envers les autres. Sauf peut-être envers les employés de la Shinra. Eux, on peut les détester.

Articles similaires