Jeux vidéo
14:52 30 septembre 2020 | mise à jour le: 30 septembre 2020 à 21:29 temps de lecture: 2 minutes

Malgré les promesses, CD Projekt RED passe en mode heures sup

Malgré les promesses, CD Projekt RED passe en mode heures sup

On pourrait penser, à tord, que le studio polonais CD Projekt RED est à l’abri des mauvaises nouvelles. Après tout, les créateurs de The Witcher 3: Wild Hunt ont une réputation incroyable dans l’industrie. Il faut dire que la majorité du temps, leurs décisions font plaisir aux joueurs.

Aujourd’hui marque une page sombre dans l’histoire du studio qui a brisé une promesse faite à l’égard de ses nombreux employés. En 2019, les hauts dirigeants de CD Projekt RED avaient dit tout faire en leur pouvoir pour éviter le crunch, c’est-à-dire des heures supplémentaires obligatoires pour accélérer le développement de Cyberpunk 2077.

Une pratique trop courante dans l’industrie qui oblige les travailleurs à sacrifier leur temps hors du boulot pour mener à terme un projet. Quand ce dernier est aussi ambitieux que Cyberpunk 2077, inutile de dire que le temps requis pour tout mettre en place est énorme. Ce pourquoi nous avons eu droit non pas à un, mais bien deux délais jusqu’à maintenant.

Pire encore, bien des développeurs à CD Projekt RED sont passés en mode heures sup depuis des mois pour ne pas dire des années. Un courriel récent envoyé à l’interne leur demande désormais de travailler 6 jours sur 7, autrement dit de participer à un crunch obligatoire. Pas mal pour un studio que l’on idolâtre souvent au sein de l’industrie.

Pour l’heure, Cyberpunk 2077 est toujours prévu le 19 novembre prochain sur PC, PlayStation 4 et Xbox One avec des versions dites next-gen plus tard en 2021. Pour le bien des travailleurs et des travailleuses de l’industrie, il aurait sans doute été préférable de repousser une troisième fois la sortie du jeu futuriste. Au moins, CD Projekt RED prend à coeur la critique et il se pourrait que le studio renverse sa décision, mais un délai à moins de deux mois de la sortie prévue serait surprenant.

Un texte de Michael Bertiaux de Jeux.ca

Articles similaires