Jeux vidéo
12:19 26 avril 2021 | mise à jour le: 26 avril 2021 à 12:29 temps de lecture: 5 minutes

Jeux Watcha remporte une bourse de 30 000 $

Jeux Watcha remporte une bourse de 30 000 $

La Guilde du jeu vidéo du Québec annonce que le studio Jeux Watcha vient d’obtenir la bourse de 30 000 $ octroyée dans le cadre du Programme de soutien à l’innovation dans l’industrie du jeu vidéo, propulsé par Eidos-Sherbrooke. Les autres studios formant la cohorte printanière du Programme sont 2 Igloos, 3Mind Games, Barnaque et Shedbuilder Games.

Jeux Watcha est ainsi récompensé pour son premier titre en préparation, Sea Raiders, destiné à la plateforme Twitch. Ce studio montréalais a d’ailleurs été créé afin de concevoir des jeux collaboratifs à l’intention des habitués de ces nouvelles plateformes de diffusion en continu. « La solidarité et la collectivité devenant des thèmes clés de notre époque, nous voulons donner aux gens une nouvelle forme d’espace interactif », a expliqué Eduardo Sajgalik, cofondateur de Jeux Watcha. « Ils pourront s’exprimer et s’épanouir en explorant des thématiques universelles qui s’adaptent ».

« L’équipe de Watcha a démontré une vision à long terme de leur innovation », a estimé Julien Bouvrais, chef de studio d’Eidos-Sherbrooke et président du jury. Nous avons été séduits par le recours à une plateforme en plein essor et par le fort potentiel d’évolution, d’innovation et de commercialisation du jeu. Il permet une vraie interaction qui vient s’ajouter à son design et sa jouabilité remplis de potentiel. Du point de vue de la commercialisation, nous sommes d’avis que Sea Raiders présente de belles perspectives qui pourraient potentiellement lui ouvrir les portes d’autres secteurs que celui du jeu vidéo. »

Promouvoir et propulser l’innovation d’ici

Piloté par La Guilde du jeu vidéo du Québec en partenariat avec le Centre de développement et de recherche en intelligence numérique (CDRIN), le Programme vise à promouvoir l’innovation québécoise et à favoriser la recherche dans le secteur vidéoludique. Il guide les studios dans la réflexion liée à l’élaboration de leur projet sur le plan de la recherche. De plus, il souhaite repousser les limites de l’innovation et aider la mise en marché de produits et de services novateurs.

« Troisième pôle mondial dans l’industrie du jeu vidéo, le Québec est déjà reconnu pour sa grande créativité », a rappellé Nadine Gelly, directrice générale de La Guilde du jeu vidéo du Québec. « Il faut maintenant développer nos innovations pour que notre secteur soit aussi réputé en cette matière. La Guilde s’est associée au CDRIN en raison de sa grande expérience dans la mise en place de comités scientifiques. Nous sommes aussi très heureux de compter sur des partenaires comme Eidos-Sherbrooke, Desjardins, Synthèse, pôle image Québec, Mazars et Avec Assurances pour accompagner les studios vers l’atteinte de cet objectif. »

Les cinq studios participants sont épaulés par une vingtaine d’experts* des technologies, des affaires et de la finance. Le but est de faire évoluer leur réflexion stratégique de développement en matière d’innovation. Au cours des prochaines semaines, ils bénéficieront d’un accompagnement personnalisé pour la rédaction de demandes de financement et de leur montage financier.

Une seconde cohorte sera déployée cet automne. Un des cinq studios sélectionnés recevra à son tour une bourse de 30 000 $ et l’accompagnement de nos experts. L’appel à candidature sera lancé en septembre prochain pour tous les studios de jeux vidéo indépendants du Québec de moins de 50 employés. Pour plus de renseignements sur le programme : https://www.laguilde.quebec/fr/innovation/

« Le Programme démontre la capacité de collaboration des réseaux créatif et scolaire québécois », ont
conclu Isabelle Cayer, directrice générale, et Julien Coll, conseiller en recherche et innovation
du CDRIN. « Nous sommes convaincus que les studios de jeux vidéo accompagnés pourront
dépasser leurs limites d’innovation grâce à cette synergie ».

Pour tout savoir sur le Programme innovation propulsé par Eidos-Sherbrooke, cliquez ici. Et abonnez-vous aux plateformes de La Guilde du jeu vidéo du Québec (@LaGuilde) et à son infolettre afin de rester informé.

Liste des experts

Audiokinetic | Le CDRIN | CEIM | D-Box | Eidos-Sherbrooke | Épic Games | L’ÉTS | Mitacs | L’Office National du film | OVA | Prompt | La Société des arts technologiques | Stockholm Syndrome.ai | Ubisoft | L’Université Laval | L’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue | L’Université de Sherbrooke | L’Université Concordia | L’Université du Québec à Chicoutimi | L’Université du Québec à Montréal

À propos de La Guide du jeu vidéo du Québec

La Guilde du jeu vidéo du Québec est un organisme sans but lucratif qui regroupe les développeurs de jeux vidéo indépendants et internationaux, créateurs, établissements d’enseignement et entrepreneurs des domaines connexes établis au Québec. Figure de proue à l’échelle mondiale dans ce secteur et forte de ses 245 membres, La Guilde constitue le plus grand regroupement du genre au monde.

À propos d’Eidos-Sherbrooke

Par la recherche et le développement, Eidos-Sherbrooke explore, teste et applique diverses technologies afin de soutenir la création d’expériences, d’univers et d’émotions pour les joueurs. Le studio accueille des experts techniques de haut niveau provenant des universités, ainsi que des talents locaux et internationaux, qui collaborent déjà à penser le jeu vidéo de demain. À propos du Centre de développement et de recherche en intelligence numérique (CDRIN). Le CDRIN offre des services de recherche et développement, d’aide technique, de formation spécialisées aux entreprises et d’accompagnement à l’innovation. Il valorise ces technologies et ce savoir vers des secteurs clés pour le développement économique du Québec en collaboration avec des partenaires scientifiques, industriels, culturels et artistiques.

Un texte de Michael Bertiaux de Jeux.ca

Articles similaires