Jeux vidéo
14:30 30 juin 2021 | mise à jour le: 30 juin 2021 à 16:29 Temps de lecture: 2 minutes

Bloober Team signe un contrat avec Konami

Bloober Team signe un contrat avec Konami

Le studio polonais Bloober Team a annoncé un partenariat avec Konami. De nombreuses rumeurs circulent à l’effet que l’éditeur tente de ressusciter sa franchise Silent Hill. Cette nouvelle alliance ajoute à la crédibilité d’une telle rumeur, surtout que la dernière création de Bloober Team, The Medium, est un jeu d’horreur psychologique comptant plusieurs similitudes avec l’univers créé par Keiichiro Toyama.

Selon des informations rapportées par le site VGC, Konami aurait déjà mandaté un éminent studio japonais pour travailler sur un nouveau jeu Silent Hill. Toutefois, il semble que l’éditeur planifie au moins deux nouveaux jeux dans cette franchise de longue date. Ce qui concorde avec un commentaire émis par Bloober Team en février 2021 comme quoi le studio travaillait sur une licence d’horreur existante issue « d’un éditeur de jeux vidéo des plus célèbres ». À savoir s’il est question d’un remaster, d’un remake, d’une suite ou d’un spin-off, les paris sont lancés.

« C’est un jour historique pour moi et l’aboutissement de plusieurs années de notre travail. Le fait qu’une société aussi renommée que Konami ait décidé de coopérer stratégiquement avec l’équipe Bloober signifie que nous [avons] également rejoint les leaders mondiaux du jeu et que nous sommes devenus un partenaire égal des principaux acteurs de ce marché », a déclaré le grand patron de Bloober Team, Piotr Babieno.

« Nous fournissons des contenus de divertissement uniques et des moyens d’en profiter grâce à l’utilisation des technologies de l’information. Dans le secteur du divertissement numérique, des changements importants dans l’environnement commercial sont attendus à l’avenir. Nous sommes impatients de combiner les caractéristiques et les forces de l’équipe Bloober aux nôtres pour créer des contenus de haute qualité », a ajouté Hideki Hayakawa, directeur délégué de Konami.

Un texte de Michael Bertiaux de Jeux.ca

Articles similaires