Jeux vidéo
13:05 5 juillet 2021 | mise à jour le: 5 juillet 2021 à 13:28 Temps de lecture: 3 minutes

Le cofondateur de Neon Doctrine en colère contre Sony

Le cofondateur de Neon Doctrine en colère contre Sony

Rabrouée par un éditeur de studios indépendants pour ses méthodes désuètes, Sony Interactive Entertainment (SIE) est dans la mire de Iain Garner, cofondateur de Neon Doctrine, un éditeur mondial qui travaille aux côtés de développeurs indépendants.

La plateforme X ne donne aux développeurs aucune possibilité de gérer leurs jeux. Afin d’obtenir une promotion, vous devez faire des pieds et des mains, mendier voire plaider pour n’importe quel niveau de promotion. Et un blogue n’est pas aussi bon qu’ils le pensent.

Iain Garner, cofondateur de Neon Doctrine

Le 30 juin dernier, Iain Garner a publié un tweet assez virulent à l’égard de la « plateforme X qui est l’opérateur d’une console à succès et qui ne possède pas le Game Pass ».

Toujours dans ses tweets, Iain critique le fait que Sony ne permet pas aux développeurs de pouvoir gérer leurs jeux, les promotions liées à ceux-ci et qu’ils ont même l’obligation de préparer un article de blogue.

Si la plateforme X n’aime pas votre jeu, pas de fanfare, pas de fonctionnalité, pas d’amour. Il n’y a rien que vous puissiez faire. Les wishlists n’ont aucun effet donc tout le marketing personnel ne signifie rien pour eux.

Iain Garner, cofondateur de Neon Doctrine

Il mentionne même qu’il est impossible de faire un rabais de lancement sans l’aval de Sony et que celui-ci est « très limité ». Selon lui, il est donc impossible d’avoir les meilleurs escomptes sur vos jeux sur cette plateforme.

Ah mais ne vous en faites pas! Il existe un moyen de vous garantir d’être présent! Tout ce que vous avez à faire est de dépenser un minimum TRÈS raisonnable de 25 000 $ US pour être mis en vedette. Oh et puis 30 % de vos gains ultérieurs….quel bon deal!

Iain Garner, cofondateur de Neon Doctrine

Selon lui, cela fait des années qu’ils n’ont pas pu mettre un de leurs titres en promotion et, toujours selon son expérience, même des développeurs très populaires ont le même souci et vivent cette expérience. Il croit donc que même si le jeu fonctionne bien au lancement et prospère sur les autres plateformes, vous risquez malgré tout de ne pas voir celui-ci à rabais. Pourquoi? Personne ne le sait!

Les étapes de conception d’un jeu sur ladite plateforme sont fort simples :

  1. Développer le jeu pour la plateforme X;
  2. Passez à travers leur checklist incroyablement difficile répartie sur 3 générations de logiciels backend;
  3. Soumettre une bande-annonce spécifique à la plateforme X;
  4. Rédiger un article de blogue pour la plateforme X;
  5. Soumettre plusieurs formulaires pour les médias sociaux

Finalement, Iain lance un cri du cœur assez clair : « S’il-vous-plaît, gardez à l’esprit que je suis un Britannique anglophone qui peut parcourir le monde, assister à des présentations, serrer des mains et rencontrer les gens haut placés dans ces situations. Si c’est mon expérience, imaginez ce que c’est pour quelqu’un sans mon niveau de privilège. Donc pour tous les joueurs qui se sont promenés ici, la prochaine fois que vous n’êtes pas satisfaits du fait que votre jeu ne soit jamais en rabais sur la plateforme X ou qu’un jeu que vous souhaitez ne soit pas lancé sur la plateforme X, veuillez aller vous plaindre à la plateforme X! ».

Un texte de Patrick Tremblay de Jeux.ca

Articles similaires