Ahuntsic-Cartierville

Un bureau de députée carboneutre

Un bureau de députée carboneutre
Photo: Collaboration spécialeMarie Montpetit a reçu la certification Compensation CO2 Québec après avoir planté 77 épinettes blanches pour compenser le rejet de gaz à effet de serre de son bureau.

Le bureau de la députée provinciale Marie Montpetit a reçu la certification Compensation CO2 Québec qui atteste qu’elle a remédié aux rejets de gaz à effet de serre de ses installations.

C’est le premier bureau de circonscription de l’Assemblée nationale à entreprendre une telle démarche.

Mme Montpetit a décidé de compenser les rejets de CO2 par son bureau, situé sur la rue Fleury Est, en finançant la plantation de 77 épinettes blanches. Elle neutralise ainsi un peu plus de 14 tonnes de gaz à effet de serre par an.

La députée de Maurice-Richard est porte-parole de l’opposition officielle en matière d’environnement, de lutte aux changements climatiques.

Elle est également détentrice d’une maîtrise en sciences de l’environnement.

Dès son élection pour son premier mandat en 2014, elle avait implanté une politique écoresponsable dans son bureau.

«Depuis plusieurs années, je porte une attention particulière à réduire mon impact sur l’environnement. Aujourd’hui, je suis fière de faire un geste de plus pour contribuer à la lutte contre les changements climatiques, d’autant plus que le gouvernement caquiste a choisi la voie de l’inaction», a -t-elle indiqué dans un communiqué.

L’organisme Compensation CO2 Québec offre la possibilité de compenser volontairement les émissions de gaz à effets de serre provenant de l’utilisation des énergies fossiles, en finançant des projets de séquestration de carbone par le reboisement.

Cela permet de créer de nouvelles forêts au sud du Québec, qui pourront capter les émissions que les individus, les entreprises ou les organismes veulent compenser réduisant ainsi l’impact des changements climatiques futurs.

Commentaires 1

Répondre à Gilbert Rupp Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Gilbert Rupp

    Je vous félicite Madame pour le geste que vous avez posé. J’ose espérer que d’autres députés emboiterons le pas et ainsi rendre notre environnement plus sain. Merci.