Local

Montréal-Nord : une Maison Bleue pour les femmes enceintes vulnérables

Amélie Sigouin et Dre Vania Jimenez, co-fondatrices de la Maison Bleue. Photo: Gracieusté

Il en était question depuis plusieurs années, c’est désormais confirmé : une Maison Bleue s’implantera dans Montréal-Nord pour accueillir les femmes enceintes vulnérables et leur famille.

Dans un établissement de ce genre, une équipe composée de médecins, d’infirmières, d’une sage-femme, d’une psychoéducatrice et d’une travailleuse sociale accompagne les mères du début de leur grossesse jusqu’à ce que le dernier enfant ait cinq ans. Les familles peuvent aussi se réunir dans un salon et laisser leurs bambins jouer dans la salle de jeu, dans une vraie maison.

La Dre Vania Jimenez et sa fille, Amélie Sigouin, ont ouvert la première Maison Bleue dans Côte-des-Neiges en 2007. Elles souhaitent depuis quelques années s’implanter à Montréal-Nord, où plus de la moitié des familles avec de jeunes enfants vivent sous le seuil de la pauvreté.

Les étoiles s’alignent

« Pour qu’il y ait une maison, il faut que plusieurs étoiles s’alignent en même temps», explique Amélie Sigouin, cofondatrice et directrice générale de La Maison Bleue.

L’organisme à but non lucratif finance la maison et le fonctionnement, mais les professionnels viennent du réseau public. Le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Nord-de-l’Île et le groupe de médecine familiale (GMF) Pas-à-Pas seront donc partenaires dans ce projet.

 « On est fébriles. Tout le monde sur le terrain est enthousiaste.  Le GMF a hâte de commencer », se réjouit Mme Sigouin.

Trouver une maison

Il reste pourtant des étapes cruciales : trouver la maison et le financement. L’organisme devra financer l’achat de la propriété. Il devra aussi prévoir 300 000 $ par an pour son fonctionnement.

Mme Sigouin a commencé à visiter des maisons. « Le lieu est important », insiste-t-elle.

Elle souligne que les organismes du quartier ont ciblé l’ouest de l’arrondissement, un « trou de services» où les besoins sont criants.

Ainsi, la Maison Bleue aurait aussi l’avantage de se trouver à proximité de l’Hôpital Sacré-Cœur, où se feront les accouchements, ainsi que de la nouvelle maison de naissance Louvain dans Ahuntsic.

Les fondatrices espèrent bientôt trouver la perle rare en vue d’une ouverture au printemps 2023.

Il s’agira de la cinquième Maison Bleue dans la métropole. Les autres sont dans Côte-des-Neiges, Parc-Extension, Saint-Michel et Verdun.

Tous les services sous le même toit

Une Maison Bleue pleinement opérationnelle peut suivre 900 personnes par an, à raison de 80 nouveaux dossiers par année. L’équipe multidisciplinaire de professionnels de la santé est soutenue par une équipe de gestion, de stagiaires et de bénévoles. Le lieu se veut accueillant et à échelle humaine.

Articles récents du même sujet