Ahuntsic-Cartierville
17:51 30 janvier 2020

Une initiative locale pour récupérer le verre

Une initiative locale pour récupérer le verre
Photo: ArchivesLe premier budget participatif de l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville permet de lancer un système de collecte volontaire du verre. Une démarche unique à Montréal.

Au moment où le gouvernement Legault annonce l’instauration de la consigne pour récupérer les bouteilles de vins et de spiritueux, l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville entend financer un projet pilote de recyclage des contenants en verre. Un budget de 150 000 $ sera consacré à la concrétisation de cette initiative.

Emilie Thuiller, la mairesse d’Ahuntsic-Cartierville ne reculera pas. Elle compte concrétiser le projet intitulé Verre le futur ou Verrecycle pour ses initiateurs, choisi par les citoyens dans le cadre du premier budget participatif de l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville.

Le budget participatif en chiffres

Somme totale prise sur les réserves de l’arrondissement : 250 000 $.

Délai du vote : du 11 novembre au 11 décembre 2019.

Nombre de votants près de 1000

Nombre de voix par projet :

Verre le futur : 642 votes.

Au fil de l’eau : 408 votes.

Initiation au plein air d’hiver : 400 votes.

Il consiste à organiser le dépôt volontaire de tous les types de verre (bouteilles, verre clair et de couleur, contenants alimentaires, etc.). «C’est un projet pilote et on se donne deux ans pour le mettre sur pied, mais on espère le concrétiser plus tôt.»», a-t-elle dit au Courrier.

Ce délai n’est pas lié à l’annonce du gouvernement, mais aux contraintes techniques du recyclage des bouteilles de verre. «On ne peut pas porter directement les bouteilles récupérées à l’usine de traitement. Il faut enlever les bouchons», souligne-t-elle. Il faut dépouiller les bouteilles ou tout autre contenant en verre de tout ce qui métallique ou plastique. Un processus qui demeure à définir.

Cette initiative pourrait faire doublon avec la décision de Québec de généraliser en 2022 la consigne des bouteilles de vins, de spiritueux et d’eau.

Le projet de l’arrondissement consiste à mettre à la disposition des citoyens des conteneurs installés un peu partout dans les quartiers  pour pouvoir y déposer leurs bouteilles et bocaux.

Ce sera la première collecte de ce type menée par un arrondissement de Montréal.

L’idée a été proposée par un comité d’une quinzaine de citoyens. Ils se sont inspirés d’une initiative similaire mise sur pied à Saint-Denis-de-Brompton. Cette municipalité de l’Estrie a abandonné en 2015 le tri sélectif et a mis à la disposition des citoyens un conteneur pour recevoir le verre.

Même s’il n’impose aucune obligation, le projet d’Ahuntsic-Cartierville permettra de tester la méthode destinée à trouver des débouchés au verre et faciliter son recyclage.

Actuellement, beaucoup de verre de couleur jeté aux vidanges est broyé et souvent utilisé comme matériau de recouvrement dans les centres d’enfouissement de déchets.

Deux autres projets

Au fil de l’eau, un projet pilote de petits bateaux de plaisance électriques sur la rivière des Prairies sera réalisé. Il sera doté d’un budget de 65 000 $. Les bateaux prendront le départ des parcs qui disposent déjà de quais.

Initiation au plein air d’hiver est destinée à organiser des activités hivernales à des dates fixes. Il permettra de réunir et d’initier les citoyens au plein air d’hiver. Une enveloppe de 35 000 $ lui sera allouée.

L’arrondissement a lancé. En septembre passé son premier budget participatif. Les projets à financer ont été proposés et choisis par des citoyens qui devaient en sélectionner cinq projets sur les onze soumis au vote.