Ahuntsic-Cartierville
16:53 5 mars 2020 | mise à jour le: 6 mars 2020 à 10:16 temps de lecture: 3 minutes

Une maison de soins adaptés dans Rivière-des-Prairies d’ici 2022

Une maison de soins adaptés dans Rivière-des-Prairies d’ici 2022
Photo: Clara Loiseau / Métro Média

Une maison alternative qui hébergera des adultes aux besoins particuliers, tels que les déficiences physiques, intellectuelles ou présentant des troubles du spectre de l’autisme verra le jour sur le site de l’Hôpital en santé mentale de Rivière-des-Prairies. Celle-ci sera construite au cours des deux prochaines années pour un coût actuellement estimé entre 30 et 50M$.

Sur l’île de Montréal, 400 personnes avec des besoins spécifiques attendent une place dans des établissements qui promulguent des soins de longue durée.

Actuellement, ces patients sont pris en charge par des équipes de soutien à domicile ou des proches aidants, explique Christophe Cadoz, directeur général adjoint des programmes sociaux et de réadaptation au Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de l’Est-de-l’île-de-Montréal.

Pour la ministre Rouleau, «il s’agit d’un véritable gain pour la région de Montréal, pour les citoyens de l’est de la ville, où les besoins sont grands».

Nouvelle approche

Les 72 personnes ayant des besoins spéciaux qui seront hébergées dans l’établissement auront chacun une chambre avec une toilette et une douche privée, séparée dans six unités. Le lieu «rappellera davantage un domicile» aux résidents, tout en leur offrant un accès aux espaces extérieurs aménagés du site de l’hôpital, affirmait Chantal Rouleau, ministre de responsable de la Métropole et ministre déléguée aux Transports, lors de l’annonce du projet jeudi matin.

Selon Frédéric Abergel, président-directeur général du CIUSSS du Nord de l’Île, cela permettra également de prodiguer un «milieu attrayant et stimulant pour attirer et garder la main-d’œuvre».

Le CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal sera en charge de la nouvelle installation, cependant les patients du l’est de Montréal seront également accueillis dans ce futur établissement. La nouvelle maison alternative sera construite sur les terrains de l’hôpital de Rivière-des-Prairies, le long du boulevard Maurice-Duplessis.

Un projet similaire a été annoncé le 3 mars, mais dans le secteur de Dorval, géré par le CIUSSS de l’Ouest-de-l’Île-de-Montréal. Ces deux projets s’inscrivent dans une démarche de transformation des milieux d’hébergement et des soins de longue durée qui nécessitera des investissements de plus de 2,6 milliards $ de la part du gouvernement.

D’ici la fin 2022

  • Maisons d’aînés ou maisons alternatives

Selon le gouvernement, près de 2600 nouvelles places seront construites «en maisons des aînés ou en maison alternatives» d’ici deux ans.

  • CHSLD

La ministre responsable des Aînés et des Proches aidants a également promis que près de 2500 places en CHSLD feront l’objet de rénovation ou de reconstructions.

Articles similaires