Ahuntsic-Cartierville
14:44 7 août 2020 | mise à jour le: 7 août 2020 à 14:44 temps de lecture: 4 minutes

Parc Ahuntsic: un sentier qui dérange

Parc Ahuntsic: un sentier qui dérange
Photo: Nicolas Brasseur

L’aménagement d’un nouveau sentier multifonctionnel dans le parc Ahuntsic dérange. L’arrondissement procèdera à l’asphaltage de la piste alors que des citoyens avaient montré leur désaccord lors d’une consultation publique.

Le nouveau sentier multifonctionnel de 4,3 mètres de largeur reliera la rue Prieur Est. Ce chemin fait partie de la transformation du parc situé entre les rues Lajeunesse et Saint-Hubert, à la hauteur du boulevard Henri-Bourassa. En plus de la nouvelle piste multifonctionnelle, la rénovation du parc comprend l’amélioration de l’aire de planche à roulettes, de l’étang et de la surface de jeux.

L’idée est de redonner une certaine vie aux sentiers devenus désuets. De plus, le parc sera plus accessible aux nombreux cyclistes du quartier. L’arrondissement souhaitait corriger la problématique de cohabitation entre les piétons et les cyclistes avec l’aménagement du sentier multifonctionnel.

«On crée une voie de circulation. De l’asphalte, c’est une éponge à chaleur.» – Pierre Lachapelle, citoyen d’Ahuntsic-Cartierville.

La construction de cette nouvelle piste asphaltée pour faciliter le déplacement des cyclistes va créer un ilot de chaleur en plein cœur d’un espace vert, s’inquiète Pierre Lachapelle, un résident d’Ahuntsic-Cartierville. Selon lui, les sentiers ont leur place pour les piétons et non pas pour une voie de circulation. Par le passé, il explique que les cyclistes n’ont pourtant jamais eu de difficultés à traverser l’espace vert.

«Un parc, c’est le seul endroit où les gens qui n’ont pas de cour arrière, de chalet, ou qui ne peuvent pas sortir de la ville, peuvent aller s’aérer et se détendre», mentionne-t-il.

Citoyens divisés

Un document rendu public par l’arrondissement sur les résultats d’une soirée de propositions et de discussions sur la mise en valeur du parc, tenue en juin 2018, mentionne que les citoyens ont apporté deux suggestions au projet. Certains souhaitaient des sentiers séparés, alors que d’autres un sentier multifonctionnel où piétons et bicyclettes cohabiteraient.

Or, ce même document stipule que «les citoyens ont suggéré de ne pas asphalter ces deux sentiers et de mettre en place un balisage et une signalisation claire et innovante».

«C’est renversant de voir qu’une administration, celle de Projet Montréal, qui se présente comme écologique, rajoute de l’asphalte dans un parc», déplore M. Lachapelle.

Moins d’asphalte

La présence de l’asphalte dans le parc Ahuntsic devrait être réduite d’environ 25% à 33% à la suite du projet de réfection des sentiers de l’espace vert.

L’arrondissement assure que le réaménagement du parc Ahuntsic n’est pas un projet d’asphaltage. «Il est prévu que, lorsque l’ensemble du réaménagement du parc sera complété, entre 1450 et 2000 mètres carrés d’asphalte disparaîtront», explique le directeur du cabinet de la mairesse et des élus d’Ahuntsic-Cartierville, Jean-François Desgroseilliers.

Le sentier multifonctionnel permettra notamment aux piétons, aux cyclistes et aux personnes à mobilités réduites de cohabiter et de circuler de manière sécuritaire. «La piste cyclable qui arrive de part et d’autre du parc Ahuntsic sur Prieur ne pouvait pas être aménagée à l’extérieur du parc. Le détour vers Henri-Bourassa ou Fleury étant long et peu adapté à tous les utilisateurs», précise M. Desgroseilliers.

Bien que le nouveau sentier multifonctionnel et celui autour de l’étang soient asphaltés en raison de leur forte fréquentation, «les autres sentiers du parc seront construits en poussière de roche», assure le directeur de cabinet.

Sentier révisé

Des documents rendus publics par l’arrondissement indiquaient que la largeur du sentier multifonctionnel était de 5 mètres.

Or, la largeur de cette piste a été révisée à la baisse, l’an dernier. L’administration locale a plutôt opté pour une largeur de 4,3 mètres.  Il s’agit de 70 cm plus courts qu’initialement annoncés au début du projet de réfection. La mairesse Émilie Thuillier en avait fait part dans une publication Facebook en juillet 2019.

6 000

C’est la superficie totale asphaltée dans les sentiers du parc Ahuntsic.

Articles similaires