Ahuntsic-Cartierville
15:05 19 novembre 2020 | mise à jour le: 19 novembre 2020 à 15:09 temps de lecture: 3 minutes

Des élèves d’Ahuntsic-Cartierville se démarquent

Des élèves d’Ahuntsic-Cartierville se démarquent
Photo: Gracieuseté - Carrefour Jeunesse Emploi Ahuntsic-Bordeaux-CartiervilleMarianne Locas-Ouimet, Marie Maulà et Juniel Viouekabo ont mis sur pied une station de tri de déchets à leur école secondaire.

Des projets scolaires ont été mis en place par des élèves de deux écoles secondaires d’Ahuntsic-Cartierville au cours de la dernière année.

Trois jeunes de l’École Sophie Barat et un ancien élève de l’École Évangéline ont contribué à améliorer leur établissement scolaire respectif.

Le premier projet, réalisé par Marianne Locas-Ouimet, Marie Maulà et Juniel Viouekabo, concerne l’amélioration de la gestion des déchets à Sophie-Barat. Un an de travail acharné aura permis aux élèves de mettre en place une station de tri. Aussi, ils ont fait une campagne de sensibilisation auprès de leurs confrères afin que ceux-ci, et d’autres établissements scolaires, adoptent cette méthode plus écologique que l’enfouissement.

Des dons ont été amassés grâce à une journée sans uniformes et à un partenariat avec Ville en Vert d’Ahuntsic-Cartierville, le Conseil québécois de la coopération et de la mutualité (CQCM) et le Carrefour Jeunesse Emploi (CJE) Ahuntsic-Bordeaux-Cartierville.

Visite guidée

Dimitri Eni, alors élève à l’École secondaire Évangéline, a décidé de créer un livret afin de faciliter l’arrivée des élèves dans les classes d’accueil. Ayant lui-même fait partie de ces groupes, il a donc pris des photos des endroits importants de l’école avec une explication pour chacune d’elles. Le projet a été créé en collaboration avec CJE.

«Je me rappelle très bien le sentiment d’être perdu à l’école, en tant qu’élève d’accueil, et ne pas savoir où les toilettes se situaient. L’école ne possède pas de carte claire et c’est pour cela qu’on a créé ce livret», explique-t-il.

«Les anciens des [classes] d’accueil comprennent très bien les difficultés qu’on peut éprouver pendant l’intégration à ce “nouveau monde”.» – Dimitri Eni

Celui qui étudie maintenant en réseautique et sécurité informatique au Collège Montmorency a également réalisé une vidéo afin de faire une présentation visuelle et d’expliquer différents volets de son projet.

On y trouve également des plans de l’école qui ont été faits par Dimitri, mais aussi, une liste des arrêts d’autobus qui mènent à la station de métro la plus près. Ce projet se veut également une manière de rassurer les futurs élèves des classes d’accueil de l’École Évangéline sur la vie au secondaire.

Articles similaires