Ahuntsic-Cartierville
14:11 23 novembre 2020 | mise à jour le: 23 novembre 2020 à 14:11 Temps de lecture: 3 minutes

Le commerce de proximité à l’honneur au marché saisonnier d’Ahuntsic

Le commerce de proximité à l’honneur au marché saisonnier d’Ahuntsic
Photo: Collaboration spéciale/MACLe marché saisonnier d'Ahuntsic a attiré les foules malgré la pandémie.

Deux marchés saisonniers publics seront installés l’été prochain, un à Ahuntsic et l’autre à Bordeaux-Cartierville. Cette décision a été prise à la suite du succès remporté par les marchés qui ont été organisés l’été dernier. Les dates pour l’édition 2021 n’ont pas encore été fixées.

Malgré la pandémie, le premier marché saisonnier d’Ahuntsic, sur l’avenue Basile-Routhier, a attiré les foules pendant les 12 samedis consécutifs où il a eu lieu.

«On a compté en moyenne 800 personnes qui se sont rendues sur les lieux», indique César Herzele, coordonnateur de Marché Ahuntsic-Cartierville (MAC), l’organisme partenaire de l’arrondissement qui est responsable de l’organisation de ces événements.

Durant la saison, ce sont 43 exposants, surtout des commerçants locaux, qui ont installé leurs kiosques sur ce marché saisonnier ouvert de 9h30 à 14h. Parmi eux on trouve 10 maraichers, dont quatre certifiés biologiques, six producteurs agricoles urbains de l’arrondissement et trois commerçants tenant boutique dans l’arrondissement. On peut ajouter à ce lot les sept camions de cuisine de rue qui ont animé les lieux.

Un chiffre d’affaires moyen de près de 400 000$ a été réalisé le long de cette saison, selon les données compilées par MAC.

«Les gens sont étonnés de découvrir qu’il y a des producteurs agricoles locaux [sur notre territoire]», observe M. Herzele.

Il cite, par exemple, la Centrale agricole près du boulevard l’Acadie qui regroupe plusieurs entreprises naissantes produisant des champignons ou du miel.

Et à Cartierville ?

Par ailleurs, un marché saisonnier d’une journée a été organisé à Cartierville sur le parvis de l’église Notre-Dame-des-Anges. C’était une première expérience.

«On a reçu un peu plus de 600 visiteurs», dit M. Herzele. Un achalandage appréciable, à son avis, alors que le nombre de commerçants a été volontairement restreint à 17 afin de permettre la distanciation physique et le respect des consignes de la Santé publique.

Un sondage de satisfaction a été mené pour les deux marchés et dans l’ensemble, le public a apprécié l’expérience et souhaite que les marchés reviennent.

Parmi les leçons retenues de cette première tentative, prévoir plus de jours de marché.

«On vise 15 samedis pour Ahuntsic et peut-être une douzaine pour Cartierville», révèle M. Herzele.

Le site pour le prochain marché à Ahuntsic sera le même, sur la rue Basile-Routhier, près du chalet d’accueil du parcours Gouin. L’endroit pour celui de Bordeaux Cartierville n’est pas encore choisi.

«Il faut prendre en compte l’accessibilité, mais aussi l’espace nécessaire pour que les camions puissent manœuvrer», explique M. Herzele.

Il faudra aussi se presser de trouver des camions de cuisine de rue qui ont animé les sites à chaque occasion cet été.

Ces commerces ambulants étaient bien contents de s’installer à Ahuntsic-Cartierville alors que les événements de ce genre étaient rares à Montréal en raison de la pandémie.

Articles similaires