Ahuntsic-Cartierville
18:00 11 mai 2021 | mise à jour le: 11 mai 2021 à 17:52 temps de lecture: 4 minutes

Tarifs de la STM: un rabais pour les aînés bienvenu, mais jugé insuffisant

Tarifs de la STM: un rabais pour les aînés bienvenu, mais jugé insuffisant

Alors que des regroupements de retraités revendiquent depuis longtemps la gratuité du transport en commun, une nouvelle harmonisation des tarifs a réduit récemment la passe de la STM de 70% pour les personnes âgées de plus de 65 ans. Une mesure bienvenue, mais insuffisante, selon une association d’aînés.

Dès le 1er juillet, les aînés de 65 ans et plus détenteurs d’une carte OPUS avec photo auront droit à un rabais tarifaire bonifié. Actuellement, l’abonnement mensuel coute 53$ pour cette catégorie de clients, il passera à 27$.

Le rabais s’appliquera aussi aux titres quatre mois, hebdomadaire, les titres unitaires, deux passages, ainsi que sur les carnets dix passages de la STM.

«Je suis bien content qu’on ait une diminution des tarifs. Je pense qu’on va accepter joyeusement cette remise importante», indique François Marquis, président de l’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées (AQDR) Ahuntsic-Saint-Laurent.

Il regrette toutefois que ce soit moins que ce qui avait été promis par la mairesse de Montréal Valérie Plante durant la campagne électorale de 2017, qui s’était engagée pour le transport gratuit.

«C’est quand même un grand progrès, mais ce n’est que la moitié de ce que la mairesse nous avait dit», observe M. Marquis.

Valérie Plante, la mairesse de Montréal, a déclaré à l’annonce de ce rabais que cela permettra de faciliter la reprise de la vie des personnes aînées post-pandémie, soulignant qu’il s’agissait «d’une première étape dans la bonne direction.»

Ces nouvelles modalités tarifaires ont été annoncées par l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) dans sa refonte tarifaire des transports pour le grand Montréal en 2021.

Ainsi, les enfants âgés de 11 ans et moins pourront bénéficier du transport gratuit dans les services de transport collectif dans la région métropolitaine.

Gratuit ailleurs

La décision est tombée après une longue consultation à laquelle 2200 personnes et organismes ont participé, selon l’ARTM.

«Le projet a été bonifié à la lumière de cette consultation et adopté par le conseil d’administration», relève un porte-parole de l’ARTM dans un échange de courriels.

Sous l’autorité de cette instance se retrouvent des villes des couronnes nord et sud de Montréal.

«C’est gratuit pour les personnes âgées à Laval, ça l’est à certaines heures à Longueuil. Si ça peut se faire chez nos voisins, je ne vois pas pourquoi cela ne peut pas se faire chez nous», regrette M. Marquis.

L’ARTM souligne que des municipalités financent des mesures locales spécifiques pour permettre ces gratuités.

«La mesure de réduction supplémentaire pour les usagers des services de la STM de 65 ans et plus détenant une carte OPUS avec photo est une initiative de la Ville de Montréal et est financée par elle», précise l’ARTM.

Pour M. Marquis, cette mesure permettra d’améliorer la qualité de la vie sociale des plus de 65 ans, la spontanéité de leurs déplacements, et leur permettra de rompre leur isolement.

«Je crois que la moitié du chemin est fait pour faciliter les choses. Mais les personnes âgées méritent de circuler gratuitement à leur âge, que ce soit pour visiter leurs amis, leurs familles ou voir leur médecin», confie M. Marquis.

Il assure que son association continuera à militer pour cette gratuité et se fera entendre lors de la campagne électorale municipale en octobre.

Peu nombreux

La population âgée de plus 65 ans représente à peine 16% de la population totale de Montréal, selon le recensement de 2016.

Articles similaires