Ahuntsic-Cartierville
14:15 18 juin 2021 | mise à jour le: 18 juin 2021 à 14:15 Temps de lecture: 4 minutes

Près de 700 000 $ offerts par Mission inclusion à des organismes communautaires

Près de 700 000 $ offerts par Mission inclusion à des organismes communautaires

Afin de lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale des personnes vulnérables «Mission inclusion», le nouveau nom de L’ŒUVRE LÉGER, injecte près de 700 000 $ dans 35 organismes communautaires, dont 17 à Montréal.

Cette initiative n’est pas la première du genre puisqu’au printemps 2020, 122 100 $ ont été débloquées au profit de 14 organismes communautaires.

 Mission inclusion soutient ainsi les organismes faisant preuve d’une adaptation et d’une innovation exemplaires sur les plans de la sécurité alimentaire, du mieux-être des personnes aînées, des enfants et des familles vulnérables, de l’itinérance et du développement social.

«Depuis le début de la pandémie, les organismes communautaires sont extrêmement sollicités, et le milieu se démène pour que personne ne soit laissé de côté. Des popotes roulantes, des épiceries solidaires, des projets artistiques avec les jeunes marginalisés sont déployés un peu partout sur le territoire et répondent à un réel besoin», selon Danielle Filion, directrice des programmes, Québec.

Plus d’aide et de considération pour les organismes communautaires

Pour Mme Filion, il est important de reconnaitre le travail et le rôle des organismes communautaires. «On doit réaliser que les organismes communautaires ont un rôle très important dans les communautés où ils se situent. Ils sont des remparts importants contre l’exclusion sociale. On ne doit pas hésiter à les considérer comme des services essentiels. Avoir de la considération pour les personnes qui les fréquentent ainsi que pour les équipes de travail», plaide-t-elle.

Elle ajoute que les organismes communautaires sont les mieux placés pour savoir où orienter ces ressources financières.

«Quand nous serons rendus à l’heure des bilans, il serait important que les décideurs s’assoient avec les organismes et les regroupements pour apprendre d’eux et leur demander ce qui pourrait être fait différemment pour qu’à l’arrivée d’une prochaine crise, le milieu communautaire soit entendu plus rapidement et mieux équipé pour faire face à la crise.»

17 organismes à Montréal soutenus

Dans la région de Montréal, grâce à leurs actions et projets, 17 organismes ont été sélectionnés pour recevoir cet appui financier. Parmi les projets en sécurité alimentaire, Maison d’Aurore, situé dans Le Plateau-Mont-Royal,  bénéficie de 8000$. Cet organisme communautaire met en place des groupes de cuisines collectives et offre des repas communautaires, des collations et de l’aide aux devoirs aux enfants.

Dans le même registre, Répit-Providence dans Mercier–Hochelaga-Maisonneuve, qui offre une pause aux parents par le biais d’ateliers culinaires et de l’accompagnement aux enfants, reçoit 10 000$.

Du côté des projets soutenus en développement social, Maison Tangente, qui accompagne les jeunes de la rue dans leurs démarches externes et de réinsertion, bénéficie lui aussi de 39 696$

Situé à MHM, l’organisme communautaire «PAS de la rue» qui encourage l’amélioration des conditions de vie des aînés en situation d’itinérance, grâce au centre de jour et aux 40 logements permanents qui leur sont réservés, reçoit le plus grand montant, en l’occurrence 50 000$. Par ailleurs, Projet d’intervention des mineurs prostitués, situé a Villeray, s’est vu octroyé 49 992$.

Dans les quartiers de Montréal

De l’aide pour 17 organismes

Action Centre-Ville (Ville-Marie)

Centre communautaire Jeunesse unie (Parc-Extension)

Centre des jeunes l’Escale (Montréal-Nord)

Centre de ressources périnatales Autour du bébé (Ahuntsic)

Cirque Hors Piste (Centre-Sud)

Dans la rue (Ville-Marie)

Épicerie Le Détour (Sud-Ouest)

Héberjeune de Parc-Extension (Parc-Extension)

Mères avec pouvoir (Ville-Marie)

Maison d’Aurore (Plateau-Mont-Royal)

Maison des parents de Bordeaux-Cartierville (Ahuntsic–Bordeaux-Cartierville)

Maison Tangente (Mercier–Hochelaga-Maisonneuve)

PAS de la rue (Mercier–Hochelaga-Maisonneuve)

Projet d’intervention des mineurs prostitués – PIaMP- (Villeray)

Projet Harmonie (Mercier–Hochelaga-Maisonneuve)

Répit-Providence (Mercier–Hochelaga-Maisonneuve)

Sésame (Mercier–Hochelaga-Maisonneuve)

Articles similaires