Ahuntsic-Cartierville
16:44 29 juin 2021 | mise à jour le: 29 juin 2021 à 16:44 Temps de lecture: 3 minutes

Films en arpèges à l’église de la Visitation

Films en arpèges à l’église de la Visitation
Photo: GracieusetéMichel Beauchamp a non seulement arrangé des œuvres classiques pour guitare, mais il a aussi publié des livres de partitions.

Le musicien Michel Beauchamp sera à l’église de la Visitation pour présenter la première de son concert la guitare fait tout un cinéma. Des musiques de films arrangées pour guitare classique.

Ce concert involontaire a été conçu durant la pandémie alors que les activités culturelles étaient à l’arrêt. Le musicien qui a l’habitude de faire des arrangements pour guitare classique, s’était trouvé une occupation pour ne pas perdre la main.

«On était en confinement et j’ai commencé à arranger quelques musiques de film. Je me suis dit je vais continuer pour voir ce que ça donne», raconte M. Beauchamp.

Quand la programmation des tournées a repris, on lui a demandé s’il avait un concert en tête.

«Eh bien! j’ai dit, j’ai des musiques de film», concède le guitariste.

Il a préparé une vingtaine d’œuvres qui couvre près d’un siècle de cinéma.

«Sur les pièces que j’ai sélectionné, plus de la moitié ont gagné un Oscar. Ce n’était pas un choix prémédité. Certaines n’en ont pas gagné, mais selon moi elles auraient dû, comme la musique de James Bond ou de la panthère rose», relève M. Beauchamp.

Les spectateurs pourront écouter aussi la musique du Parrain de Giovanni «Nino» Rota, ou encore Smile, la musique de Charlie Chaplin, thème de la romance dans le film Les Temps modernes.

Michel Beauchamp est un virtuose de la guitare classique. Il a obtenu un premier prix de conservatoire. Il a perfectionné son art sur près de 25 ans de carrière.

Sept cordes

Michel Beauchamp est connu pour ses arrangements classiques pour guitare sept cordes. C’est avec elle qu’il sera en concert à la Visitation. Il a ainsi revisité les œuvres de Francisco Tárrega ou Fernando Sor et des pièces pour luth de Bach.

«Ma formation en musique classique fait que je suis assez précis et exigeant dans ce que je fais», prévient-il.

Cela est d’autant plus utile alors qu’il sera seul devant le public accompagné de sa seule guitare. Il s’efforcera de restituer l’ampleur de musiques composées pour des orchestres.

«La guitare classique est un instrument qui a des ressources assez phénoménales», mentionne-t-il.

Pour que le spectacle soit convaincant, il promet d’ajouter des effets dont les guitaristes classiques ont le secret.

«Il y aura des trémolos, des effets de caisse claire, des harmoniques, des notes étouffées. Je tape souvent sur la guitare de plusieurs manières pour créer l’impression qu’il ne manque rien», énumère l’artiste.

Combler les oreilles des spectateurs, c’est le défi qu’il s’est lancé.

«Mon objectif secret, ce serait de dire à la fin du concert que toutes ces musiques ont d’abord été composées pour guitare. Elles auraient été orchestrées par la suite. Mais ce n’est pas vrai», plaisante-t-il.

Concert la guitare fait tout un cinéma. Le 7 juillet à 19h30, à l’église de la Visitation. Au 1847, boulevard Gouin Est. Billets ici 30$.

Articles similaires