Ahuntsic-Cartierville

Le collège Ahuntsic se dote d’un programme en agriculture urbaine

Des étudiants en Biotechnologies dans la serre du Collège Ahuntsic. Photo: Grasieuseté, Collège Ahuntsic.

La communauté étudiante pourra choisir de se spécialiser en agriculture urbaine au collège Ahuntsic dès l’automne 2024. Ce programme pourra être mis sur pied grâce à un accord et un financement du ministère de l’Enseignement supérieur.  

«C’est un beau projet institutionnel et toute la communauté est enchantée!», se réjouit le directeur des études du Collège Ahuntsic Charles Duffy.

Le 8 juin dernier, le collège Ahuntsic a obtenu un accord de la ministre de l’Enseignement supérieur Danielle McCann pour développer un programme en agriculture urbaine.

Outre le collège de Victoriaville qui propose un tel programme depuis 2019 avec une cohorte montréalaise depuis l’année passée, il s’agit d’un programme inédit au Québec.

Un programme complet

Les étudiants qui suivront ce programme pourront suivre des cours très variés. Parmi eux: «conception et opération des systèmes de production» ; «connaissance sur la récolte, transformation maraîchère ou animalière dans un contexte urbain» ou encore «étude des petits espaces». La gestion du bétail sera remplacée par l’entretien de culture d’insectes (entomoculture) et celle des champignons (myciculture). Ceux qui suivent ce programme pourront également se former à la gestion responsable et intelligente pour optimiser les ressources et minimiser l’empreinte écologique. Ils étudieront aussi comment valoriser une biomasse générée.

Ce programme viendra se joindre au diplôme déjà existant en Gestion et technologies d’entreprise agricole. «On va devoir adapter ce DEC pour qu’il puisse répondre a ce qu’on envisage de faire en agriculture urbaine sur Montréal», décrit M. Duffy.

Un programme sur mesure aux besoins actuels

La ville de Montréal ne se prête pas à l’agriculture traditionnelle selon M. Duffy. «Il faut envisager l’agriculture d’une autre façon», soutient-il.

C’est pourquoi, depuis 2018, l’établissement souhaite développer une formation en agriculture urbaine pour permettre de répondre aux besoins de cette industrie. Elle est à la fois naissante et florissante sur Montréal selon le directeur d’études du Collège Ahuntsic.

Il mentionne également des tendances alimentaires qui ont évolué dans les dernières années. Selon lui, elles laissent entrevoir la possibilité d’adopter des techniques agricoles émergentes.

«On peut parler de la culture d’insectes avec lesquels on peut faire des farines ou des consommables qui permettent d’utiliser les rejets compostables, il y a la culture de champignons, les micro pousses etc», détaille-il.

M. Duffy assure avoir reçu l’appui de toutes les Universités montréalaises ainsi que de la Ville de Montréal, du regroupement des cegeps et de plus de 20 entreprises pour le lancement de ce programme.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de Ahuntsic-Cartierville.

Articles récents du même sujet