Ahuntsic-Cartierville

Le monde à la portée de Francis Lacombe

Photo: Collaboration spéciale/Farah Halloum

Francis Lacombe fait ses débuts cette semaine au sein de l’équipe nationale de développement de hockey sur luge. Un beau cadeau d’anniversaire pour celui qui vient de célébrer ses 18 ans, mais aussi un départ qui vient à point puisque le Canada affrontera à compter de vendredi la formation américaine dans une série de matchs au Défi sportif AlterGo.

«C’est un grand honneur de porter les couleurs du Canada», raconte celui qui ne vise rien de moins qu’aider son équipe à remporter la médaille d’or dimanche, au terme de l’ultime duel entre les deux équipes dans le cadre de la SUPER FINALE du 33e Défi sportif AlterGo. «Le trophée, c’est tout ce qu’on veut », affirme-t-il.

Les hockeyeurs américains ne seront pas une proie facile selon le jeune joueur qui a bien hâte de se mesurer à eux pour la première fois de sa jeune carrière. «Leur vitesse et leurs jeux de passe seront à surveiller. Il ne faudra pas stresser et nous devrons rester organisés.»

Le résident de Saint-Zotique espère profiter de ces matchs pour élever son niveau de jeu. «Je pourrai apprendre beaucoup de choses sur moi-même.»

Un parcours bien tracé
Avant de découvrir le hockey sur luge, Francis Lacombe jouait au hockey debout malgré son handicap. C’est en 2011 qu’il découvre pour la première fois ce sport qui deviendra sa passion. «Je faisais de la recherche sur le site web du gouvernement sur les sports adaptés.»

Le rêve de faire partie de l’équipe nationale a rapidement pris forme lorsqu’il a embarqué sur une luge pour la première fois. Il a gravi rapidement les échelons des équipes juniors à l’élite, en passant par le Club de Hockey Luge Montréal, l’équipe du Québec et maintenant l’équipe nationale de développement.

Francis se donne quatre ans pour atteindre l’équipe nationale avec qui, il espère participer aux Championnats du monde en 2020. «Aller chercher la médaille d’or serait merveilleux.»

Le Québécois savoure cependant l’étape qu’il vient de franchir et porte fièrement l’unifolié cette semaine. «C’est une belle démonstration aux personnes qui m’ont poussé et m’ont aidé.»

Francis Lacombe peut partager ce moment avec son père Martin, assistant au préposé à l’équipement de l’équipe nationale de développement. «Mon père m’a amené chaque matin à l’aréna. Je suis capable maintenant de lui prouver que ce qu’il a fait pour moi a servi.»

«Quand on est un ti-cul de Montréal, on regarde les joueurs du Canadien de Montréal, on rêve de faire partie de la grande équipe», raconte Martin Lacombe. Il y a peu d’élus, mais de voir mon fils gravir les échelons de l’équipe nationale de hockey-luge, c’est une partie d’un rêve qui se réalise.»

«En plus, je suis vraiment à ses côtés et je peux le voir aller», se réjouit-il.

Trois matchs entre le Canada et les États-Unis sont à l’horaire du Défi sportif AlterGo. La première confrontation sera disputée vendredi à 13 h 30, à l’aréna Howie-Morenz (8650 Avenue Querbes).

Les deux formations en découdront à nouveau samedi sur le coup de 19 h 30 tandis que la SUPER FINALE est prévue à 13 h 30 dimanche.

À propos du Défi sportif AlterGo
Unique au monde, le Défi sportif AlterGo est un évènement international qui rassemble des athlètes handicapés de l’élite et de la relève. Du 25 avril au 1er mai 2016, plus de 5 000 athlètes se donnent rendez-vous pour 7 jours de compétitions à Montréal et sur la Rive-Sud. Le Défi sportif AlterGo participe au développement de la relève sportive québécoise et au rayonnement de l’accessibilité universelle. C’est une occasion pour tous de voir le handicap autrement.

Articles récents du même sujet