Côte-des-Neiges & NDG

Accusée de harcèlement, elle se présente comme candidate aux élections

Annalisa Harris poursuit Valérie Plante
Au coeur des accusations d’une affaire de harcèlement au travail, la directrice de cabinet de la mairesse Sue Montgomery, Annalisa Harris, se lancera en campagne pour les élections municipales de novembre. Photo: Zacharie Goudreault/Métro

Au coeur des accusations d’une affaire de harcèlement au travail, la directrice de cabinet de la mairesse Sue Montgomery, Annalisa Harris, se lancera en campagne pour les élections municipales de novembre dans le district de Loyola à Notre-Dame-de-Grâce.

Mme Harris se présentera sous la bannière du parti nouvellement formé par la mairesse l’arrondissement de Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce «Courage — Équipe Sue Montgomery».

Annalisa Harris est accusée de harcèlement psychologique dans son rôle de cheffe de cabinet de Mme Montgomery. L’affaire a mené à l’expulsion de Mme Montgomery du caucus de Projet Montréal ainsi qu’à de nombreuses procédures judiciaires et administratives, notamment devant la Cour supérieure et la Commission municipale du Québec.

La principale intéressée rétorque qu’elle considère les accusations de harcèlement psychologique portées à son égard et étayées dans un rapport d’enquête remis à Sue Montgomery en décembre 2019, comme des attaques personnelles. Elle a, elle-même, déposé une plainte auprès de la CNEST pour harcèlement psychologique en octobre 2020.

Madame Harris assure que face aux accusations, sa motivation de se présenter n’a pas été sans faille, «J’ai pensé à abandonner plus d’une fois mais j’avais l’appui de la mairesse de l’arrondissement et de la population, c’est ça qui m’a motivé. Je me suis dit, en tant que coach : quel message j’envoie aux jeunes filles victimes d’intimidation ? Que la solution ce n’est pas d’abandonner.»

«Je veux montrer qu’après ce que j’ai vécu, il est possible de faire de la politique pour le district Loyola a Notre-Dame-de-Grace. Pour moi, si je peux mener une campagne rassembleuse et centrée sur les enjeux, alors c’est gagné», ajoute-t-elle.

Pour Danielle Pilette, professeure associée au département de stratégie, responsabilité sociale et environnementale à l’ESG UQAM, la candidature de Madame Harris est synonyme «d’une loyauté, d’une alliance politique puissante entre Sue Montgomery et Annalisa Harris et qui se poursuit au niveau électoral».

«Cette alliance-là n’a jamais fléchi depuis le début, et si Sue Montgomery parvient à former une équipe complète d’arrondissement alors cette alliance de deux femmes pourrait représenter une menace pour les deux formations Projet MTL et Ensemble Montréal», poursuit Danielle Pilette.

Marvin Rotrand, conseiller indépendant de Snowdon qualifie la candidature d’Annalisa Harris de «surprenante», il ajoute également que «si les accusations auxquelles Madame Harris fait face trainent et qu’elles se révèlent fondées, alors la population de l’arrondissement risque d’avoir des doutes.»

Directrice de cabinet de la mairesse depuis 2019, la nouvelle candidate a quitté son poste la semaine passée «pour se concentrer sur sa campagne».

En entrevue avec Métro, la jeune candidate a affirmé que sa candidature représente le prolongement de son engagement, elle qui travaille en politique depuis 10 ans, dont 2 ans comme cheffe de cabinet. «Les gens vont regarder mon âge. J’ai 28 ans. Moi, je demande aux gens de regarder mon expérience. Je pense que j’ai la passion et la motivation pour les convaincre.»

Dans un communiqué, la candidate Harris tient à rappeler son attachement et ses racines à Notre-Dame-de-Grâce: « NDG, c’est chez moi. J’ai grandi sur nos terrains de soccer et c’est ici que je continue à m’impliquer comme bénévole et coach de soccer. Le district de Loyola a besoin de leadership. Nous avons besoin de meilleurs services de base, d’un budget équitable et d’espaces communautaires pour les familles qui s’installent dans notre quartier. À titre de conseillère municipale, je travaillerai sans relâche pour rassembler les gens de notre communauté ».

Mme Harris est la deuxième candidate à se présenter pour le parti Courage – Équipe Sue Montgomery après France Stohner pour le district de Snowdon. Le parti présentera prochainement d’autres candidats pour les trois autres districts de l’arrondissement alors que la mairesse Montgomery tentera elle de briguer un second mandat.

Articles récents du même sujet