Côte-des-Neiges & NDG

Le parc Trenholme, un terrain durable

Françoise Caron avec son chien Tommy. Photo: David Brosseau

Le parc Trenholme existe depuis les années 50 et, après avoir été délaissé, une résidente du quartier, Françoise Caron, a complètement réaménagé une partie de celui-ci pour le rendre plus accueillant.

Résidente de Notre-Dame-de-Grâce depuis 25 ans, Mme Caron a travaillé à la ville de Montréal pendant 30 ans avant de prendre sa retraite, il y a un peu plus d’un an. L’espace à l’ouest du centre Trenholme est rapidement devenu son premier projet de retraite. «Une femme comme moi a besoin de bouger et de projets. Surtout pendant la pandémie», explique-t-elle.

C’est à l’été 2020 que la femme a entrepris de rénover l’espace de jeu où l’on retrouve désormais trois terrains de shuffleboard, un terrain de croquet et deux terrains de fer. «Avec la pandémie, je voulais offrir un espace aux personnes du quartier pour bouger», explique l’ancienne fonctionnaire.

100
Nombre d’heures estimé par Françoise Caron passé au parc Trenholme pour l’embellir.

En travaillant sur l’espace de jeu, Mme Caron se rendait compte que l’installation était durable malgré le peu d’entretien. Un mur de brique et une clôture de fer délimitent l’espace. «Cet espace du parc Trenholme était complètement tombé dans l’oubli», dit-elle.

En plus de l’entretien du terrain, Mme Caron a installé des bacs aux abords des aires de jeu pour y ranger les balles, les anneaux et les bâtons. Elle a trouvé les bacs aux poubelles et les a complètement revampés. Comme les bâtons de Shuffleboard n’étaient pas facilement accessibles durant la pandémie, elle a usé d’ingéniosité en se procurant des manches à balai et en y vissant des balles de golf au bout.

«Il faut prendre soin des choses qu’on a sous les yeux au lieu de toujours vouloir démolir et reconstruire.»

Françoise Caron

Pour rendre l’espace encore plus accueillant, elle a même installé des fanions colorés sur la clôture avant d’inviter les citoyens à venir profiter de l’espace.

Tomber à point

Après des journées de dur labeur, Mme Caron a finalement inauguré ses terrains le 30 août 2020. Et puis là, coup de théâtre, l’ensemble de violoncelles de Montréal était présent par pur hasard et s’est installé pour jouer dans l’espace réaménagé par Madame Caron. «Ça ne pouvait pas tomber mieux, c’était super de voir des gens utiliser l’espace», relate-t-elle fièrement.

Avant ses travaux, Mme Caron voyait toujours les deux mêmes personnes défiler dans le parc Trenholme. Ces deux hommes se donnent désormais rendez-vous tous les jours pour jouer dans l’espace aménagé par leur voisine. «Ça me fait du bien et plusieurs familles viennent jouer dans le parc depuis qu’elle a fait ça», note l’homme, présent lors de l’entrevue.

0
Nombre d’objets volés depuis les travaux de Mme Caron pour embellir le parc.

Inarrêtable, Mme Caron souhaite encore bonifier l’espace. «J’espère que l’arrondissement installera un jour des guirlandes de lumières. L’endroit serait alors encore plus magique», dit-elle, convaincue que, avec la fin du couvre-feu, les citoyens voudront assurément profiter des jeux le plus longtemps possible.

Jeune retraitée, Mme Caron a déjà un autre projet en tête : bien s’occuper de son chien Tommy! «Il est jeune et plein d’énergie», explique-t-elle. Les deux se complémenteront donc bien dans les années à venir.

Articles récents du même sujet