Hochelaga-Maisonneuve
14:12 18 juillet 2017 | mise à jour le: 18 juillet 2017 à 15:49 Temps de lecture: 3 minutes

Une nouvelle école envisagée pour Hochelaga

Une nouvelle école envisagée pour Hochelaga
Photo: Archives TC Media

Une nouvel établissement scolaire pourrait ouvrir dans le bâtiment vacant qui abritait jusqu’à tout récemment l’école Hochelaga, en raison d’une hausse plus importante que prévu des enfants dans le quartier.

L’école Hochelaga, fermée officiellement depuis le 1er juillet, ne sera pas rouverte, mais une nouvelle entité scolaire pourrait prendra sa place dans le bâtiment qu’elle occupait. Elle pourrait accueillir entre 250 et 300 élèves à la rentrée 2020.

La Commission scolaire de Montréal (CSDM) prévoit demander l’an prochain un financement au ministère de l’Éducation afin de rénover la bâtisse gangrenée par les moissisures.

Plus d’élèves que prévu
La hausse des naissances dans le quartier et la construction de nouveaux immeubles résidentiels, comme le projet Goyette, qui doit accueillir un peu moins de 250 unités de logements familiales, a fait revenir la CSDM sur sa décision. «On n’avait pas les chiffres l’an passé et on savait qu’une demande d’une nouvelle école avec des prévisions serait refusé par Québec. Mais maintenant, nous avons les chiffres», a expliqué Diane Beaudet, commissaire scolaire de Hochelaga.

L’an passé, la CSDM jugeait qu’il n’était pas nécessaire de maintenir une troisième école sur la rue Adam, puisque que, selon leurs statistiques, le quartier Hochelaga-Maisonneuve passerait de 1772 enfants d’âge primaire en 2016 à 1859 en 2020, soit une augmentation de moins de 100 élèves. Or, l’augmentation sera plus élevée, indique Diane Beaudet.

Jusqu’à présent, la reconstruction des écoles Baril et Saint-Nom-de-Jésus devait suffire à encaisser la hausse des élèves. «Nous répondons aux besoins actuelles, mais dans quelques années, notre taux d’occupation dépassera les 100%», a-t-elle poursuivi.

Siège de la CSDM
Si la nouvelle école n’ouvre pas à cet emplacement, il se peut bien que la CSDM l’investisse pour y loger ses bureaux administratifs. Le siège de la Commission, sise au coin de Rachel et de Chambly dans Rosemont, doit faire l’objet d’une rénovation et d’un désamiantage. «Tous les bâtiments excédentaires sont étudiés pour accueillir les bureaux, mais il est clair que les besoins scolaires sont prioritaires.»

En raison du problème de moisissures, les élèves de l’école Hochelaga avaient été relocalisés à l’école secondaire Édouard-Montpetit en décembre 2012. À la rentrée, ils intégreront la nouvelle école Baril.

Articles similaires