Actualités

Une initiative citoyenne pour nettoyer le Parc Morgan

Une initiative citoyenne pour nettoyer le Parc Morgan
Photo: Photo Vanessa Hébert/Métro MediaLe World Clean Up Day, une initiative née en Estonie en 2008, se déroule le 15 septembre.

À l’occasion du « World Clean Up Day », une citoyenne du quartier Hochelaga souhaite rassembler des résidents motivés à nettoyer un parc de leur quartier.

Caroline Tessier aime le quartier dans lequel elle habite. C’est pourquoi elle a décidé de s’impliquer directement en organisant ce qu’elle qualifie de « party de nettoyage ».

Au coup de 10h, le 15 septembre, elle convie les résidents d’Hochelaga-Maisonneuve au Parc Morgan, au coin de Sainte-Catherine Est et Morgan. L’événement se terminera à 13h avec des rafraîchissements et collations.

Mme Tessier explique que le déclic s’est fait alors qu’elle roulait sur la piste cyclable du parc qui longe la rue Notre-Dame.

« Ça me déçoit de voir qu’un si bel environnement est aussi malpropre », déplore-t-elle.

Elle ajoute que ce lieu rejoint aussi plusieurs types de « public », soit les cyclistes et sportifs sur la piste cyclable, les familles dans le parc, mais aussi les automobilistes sur Notre-Dame.

Sacs à ordure seront disponibles sur place, mais elle invite les volontaires à apporter leurs propres gants ou pinces pour ramasser les déchets.

World Clean Up Day
L’idée trottait dans la tête de Mme Tessier depuis déjà quelque temps, et c’est lorsqu’elle a vu que le World Clean Up Day se déroulait le 15 septembre qu’elle a décidé de se lancer.

« C’est véritablement ça qui m’a donné ce qu’il me manquait pour rendre mon idée concrète. On a parfois des craintes et on pense que c’est trop gros à organiser, mais au fond, ce n’est pas si compliqué que ça si on veut faire notre part », confie-t-elle.

Par contre, 15 septembre ou non, ce qu’elle souhaite par-dessus tout, c’est de sensibiliser les gens et voir les initiatives du genre se multiplier dans le quartier.

Finalement, elle invite les gens à participer à l’événement pour faire leur part, mais aussi pour bénéficier de bienfaits sur le plan personnel.

« Il y a quelque chose de zen à ramasser les déchets. Tu es concentré sur ta tâche, tu décroches et tu ne réfléchis pas. Et quand tu as terminé, tu te sens bien, c’est très gratifiant », lance-t-elle en terminant.