Hochelaga-Maisonneuve
05:00 17 octobre 2020 | mise à jour le: 19 octobre 2020 à 15:48 temps de lecture: 3 minutes

Canoë veut construire 1 000 logements dans Hochelaga

La construction d’un parc résidentiel de 1000 logements est étudiée par l’arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve. S’il se concrétise, l’immeuble abritant le ProGym serait démoli.

Les résidents d’Hochelaga ont pu découvrir la semaine dernière le projet Canoë, partagé sur Internet par le constructeur Rachel Julien. Un certain nombre d’entre eux a même été invité à un atelier de co-création mercredi pour y apporter leurs suggestions.

«C’est un projet qui ratisse large et qui est ouvert aux changements de la communauté, explique Mélanie Robitaille, vice-présidente générale de Rachel Julien. On veut travailler main dans la main avec tous les acteurs du quartier pour s’assurer que ce projet réponde à ses besoins.»

La firme de construction a acheté le 4500 rue Hochelaga en février 2019. L’endroit accueille pour le moment un centre sportif ProGym, mais ce dernier a déjà accepté de déménager ailleurs avant août 2021 si le projet va de l’avant.

Un projet soumis à changements

Le projet Canoë doit maintenant être approuvé par la division de l’urbanisme de l’arrondissement. Les différentes étapes de son approbation sont susceptibles d’engendrer des changements. «On espère finir les modifications réglementaires d’ici la fin de l’hiver, début printemps», dit Mme Robitaille.

Sa première mouture comporte, entre autres, 1 ,008 unités résidentielles, dont 158 réservées aux besoins communautaires, des services de proximité tels qu’une épicerie et une pharmacie, des locaux d’artistes et de nombreux espaces verts accessibles à tous. Les bâtiments, qui s’élèveraient jusqu’à 12 étages, seraient situés à quelques minutes de marche du Parc olympique.

Citoyens enthousiastes

Le document qui présente le projet Canoë a été partagé sur le groupe Facebook communautaire Hochelaga MON Quartier et de nombreux citoyens n’ont pas tardé à réagir.

Au lendemain de la publication, la majorité des commentaires demeuraient plutôt positifs. «ENFIN des services de proximité intégrés à un projet de développement», dit un internaute. «C’est pas mal le projet le plus novateur en termes d’initiatives sociales qui pourrait être présenté par un promoteur privé», dit un autre.

Plusieurs semblent s’inquiéter de la hausse du trafic que pourrait impliquer les 1 000 nouveaux logements, mais d’autres rappellent que le site est bien desservi par le transport actif, notamment proche des stations de métro Pie IX et Viau, et que les commerces de proximité intégrés au projet seront justement l’occasion d’encourager les déplacements à pied.

Articles similaires