Hochelaga-Maisonneuve
14:56 14 janvier 2021 | mise à jour le: 14 janvier 2021 à 14:57 temps de lecture: 2 minutes

Pas de vérification de permis pour la possession d’un chien

Pas de vérification de permis pour la possession d’un chien
Photo: Jason Paré/Métro MédiaDes citoyens et leur animal de compagnie profitent du temps doux au parc à chiens au parc Lalancette.

Les propriétaires de chiens non enregistrés n’ont rien à craindre des policiers pendant le couvre-feu.

«Les policiers ne font pas la vérification de permis valide pour posséder un chien.»

C’est ce qu’a affirmé à Métro le chargé de communication du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), Darren Martin McMahon-Payette.

Ainsi, même si les citoyens du Québec ont la permission exceptionnelle de promener leur chien pendant le couvre-feu, il n’est pas nécessaire pour les résidents de Montréal de prouver que leur animal de compagnie est bien enregistré.

Pourtant, il faut un permis pour posséder un chien ou un chat à Montréal, et ce, depuis le 1er janvier 2020, ils doivent tous être micropucés et stérilisés, à l’exception des animaux reproducteurs.

Le coût du permis est de 28 $ et doit être renouvelé annuellement.

Dans certains cas, comme pour les chiens d’assistance ou pour les propriétaires en situation d’itinérance, le permis peut être gratuit.

Le permis est obligatoire dès que l’animal atteint trois mois, ou dans les 15 jours suivants son adoption ou un déménagement à Montréal.

Parmi les autres responsabilités des résidents, le chien doit être tenu avec une laisse d’une longueur maximale de 1,85 mètre et doit porter un harnais ou un licou s’il pèse 20 kg ou plus.

Enfin, faut-il le rappeler, ramasser les excréments de votre animal et les jeter dans une poubelle demeure important, même après le couvre-feu.

Articles similaires