Hochelaga-Maisonneuve
17:40 27 janvier 2021 | mise à jour le: 27 janvier 2021 à 17:41 temps de lecture: 3 minutes

Dernière étape pour la planification 0-17 ans du projet 200 Portes HM

Dernière étape pour la planification 0-17 ans du projet 200 Portes HM
Photo: 123RF200 portes HM est un regroupement de plusieurs organismes et de citoyens qui favorisent le développement global des jeunes enfants et leur famille.

Les consultations faites dans le cadre de la planification 0-17 ans de La Table de quartier Hochelaga-Maisonneuve (LTQHM) sont sur le point de se terminer, les citoyens étant invités à compléter un sondage électronique d’ici le 30 janvier.

Cette dernière ronde de consultation viendra parachever et valider les données recueillies par l’évaluation triennale du projet 200 Portes HM, un regroupement de plusieurs organismes et de citoyens, chapeauté par LTQHM. L’objectif est de favoriser le bien-être des parents d’enfants âgés de 0 à 17 ans et des jeunes âgés de 12-17 ans.

«C’est vraiment un travail colossal qui a été réalisé par 200 Portes HM. En trois années d’évaluation, ce sont différentes organisations et partenaires qui se sont mobilisés dans le processus.» – Juwariya Asghar, agente de liaison de 200 Portes HM

Cette mobilisation a permis plus de 100 actions collectives sur le terrain, selon Mme Asghar.

Des groupes de discussion ont entre autres eu lieu dans des écoles du quartier, comme l’école Chomedey-De Maisonneuve et l’école Saint-Nom-de-Jésus. Les principaux éléments qui en sont ressortis touchent la sécurité, le loisir et l’environnement.

Les élèves aimeraient par exemple que les rues soient mieux éclairées et plus propres. Ils souhaiteraient également qu’il y ait davantage de verdure et d’activités gratuites dans le quartier, indique Mme Asghar.

Une fois les données colligées, 200 Portes HM produira une analyse pour mettre à jour le portrait de quartier ainsi que les constats et les axes de développement afin d’identifier des priorités d’action.

Un financement difficile

Cependant, si le regroupement souhaite mettre en place ces actions, cela nécessitera du financement.

Avec la fin des activités d’Avenir d’enfants il y a plus d’un an, comme prévu par le partenariat entre le gouvernement du Québec et la Fondation Lucie et André Chagnon, la Table de quartier Hochelaga-Maisonneuve fait des pieds et des mains pour assurer la pérennité du projet 200 Portes HM.

Le directeur général de LTQHM, Michel Roy, espérait que le gouvernement du Québec mettrait en place une nouvelle façon de soutenir leur intervention auprès des 0-17 ans, mais ce dernier a fait un choix différent.

«Ils ont remis de l’argent pour les groupes familles, mais pas nécessairement pour la concertation, rapporte le DG. Le regroupement permet aux gens de se rencontrer, de discuter, de développer ensemble des stratégies d’intervention, donc d’établir des consensus.»

Des consensus permettant une plus grande complémentarité entre les actions des différents groupes, ajoute-t-il.

M. Roy assure pouvoir maintenir pour l’instant la planification 0-17 ans, mais à long terme, ce sera plus difficile. Des discussions sont donc en cours avec les élus afin de les convaincre d’investir dans la concertation à la petite enfance.

Articles similaires