Hochelaga-Maisonneuve
09:36 19 mars 2021 | mise à jour le: 19 mars 2021 à 09:37 temps de lecture: 2 minutes

La SDC Hochelaga-Maisonneuve doit rembourser une subvention

La SDC Hochelaga-Maisonneuve doit rembourser une subvention
Photo: Jason Paré/Métro MédiaL’aménagement de la place Simon-Valois en zone partagée a été reporté à 2022.

La Société de développement commercial Hochelaga-Maisonneuve doit rembourser une subvention à la Ville de Montréal à la suite du report d’un projet d’aménagement de zone partagée à la place Simon-Valois.

«On avait eu du financement, parce que c’était un programme pour aider les SDC et les commerçants à passer à travers les périodes de travaux de grande envergure», explique le directeur général de la SDC Hochelaga-Maisonneuve, Jimmy Vigneux.

Sur les 226 842,90 $ qui ont été versés jusqu’à maintenant, une somme inutilisée de 164 056$ doit être remboursée à la Ville de Montréal.

«Il y a quand même eu les travaux de la commission des services électriques en 2019, donc on va rembourser la balance de ce qui n’a pas été dépensé», précise M. Vigneux.

L’arrondissement devait amorcer, en juin 2020, des travaux de remplacement des conduites d’aqueduc dans la rue Ontario, entre Nicolet et Valois, et dans l’avenue Valois, entre Ontario et La Fontaine.

Un premier report pour 2021 avait été annoncé par l’arrondissement en avril dernier, une décision prise dans le contexte de la COVID-19.

«Dans l’état actuel des choses, il devenait techniquement difficile de tenir un appel d’offres pour la réalisation de travaux d’infrastructures et d’aménagement pour lesquels nous ne pouvions nous commettre sur un échéancier», avait indiqué le maire d’arrondissement, Pierre Lessard-Blais.

Ce nouveau report pour 2022, demandé par la SDC Hochalaga-Maisonneuve, rend le projet inadmissible pour le programme Artère en transformation puisque ce dernier prend fin en 2021, ce qui explique la demande de remboursement.

«On a demandé de faire un report des travaux pour l’année prochaine, considérant que nos commerçants ont été très touchés par la pandémie.»

Selon le DG, les travaux seraient d’une durée de 12 à 18 mois et les commerçants ne peuvent pas se permettre d’avoir une rue fermée pour une aussi longue période dans le contexte actuel. La SDC Hochelaga-Maisonneuve pourra resoumettre son projet à un programme similaire de la Ville de Montréal en 2022.

Articles similaires