Hochelaga-Maisonneuve

Parc olympique: les employés seront en grève du 7 au 9 septembre

Photo: Jason Paré/Métro Média

Les syndiqués du Parc olympique de Montréal annoncent qu’ils seront en grève du 7 au 9 septembre.

Depuis plus d’un an et demi, près de 500 salariés tentent de renouveler leur convention collective, peut-on lire dans un communiqué envoyé par la Fédération des professionnels (FP-CSN) le 25 août.

Cette grève de trois jours se tiendra donc durant le concert de l’Orchestre symphonique de Montréal (OSM) sur l’esplanade du Parc olympique, un événement attendu puisque ce sera la première rencontre de son nouveau directeur musical, Rafael Payare, avec le public depuis sa nomination.

Consciente de l’impact sur cet événement, l’Intersyndical considère n’avoir aucun autre choix pour en arriver à un déblocage rapide de la négociation.

«Il est désolant d’en arriver à ça, mais ce n’est pas une fatalité, affirme le représentant de l’Intersyndicale du Parc olympique, Jonathan Proulx. Nous annonçons l’exercice de la grève deux semaines à l’avance, ce qui implique que nous avons le temps de nous asseoir avec l’employeur et de régler rapidement ce dossier qui traîne depuis trop longtemps.»

Parmi les éléments qui restent à régler, l’Intersyndicale mentionne la volonté de l’employeur de réduire les droits travailleurs ayant moins d’ancienneté, en s’attaquant à leur sécurité d’emploi et, par le fait même, en provoquant une disparité de traitement entre les plus anciens et la relève, ceci dans un contexte généralisé de pénurie de main-d’œuvre.

La question des salaires n’est toujours pas réglée, ajoute le syndicat.

Le regroupement des syndicats du Parc olympique demande qu’une rencontre se tienne dans les meilleurs délais, avec la présence des conciliateurs.

Articles récents du même sujet