Soutenez

Un investissement de 150 000$ pour un projet de ferme agricole en ville

La ministre Chantal Rouleau et le directeur général de La CCHM, Benoist De Peyrelongue, accompagnés d’employés de l’organisme. Photo: Gracieuseté, Équipe de la ministre Chantal Rouleau

La Cuisine collective Hochelaga-Maisonneuve (La CCHM) reçoit une somme de 150 000$ pour son projet de ferme agricole en ville.

L’annonce a été faite le 1er mars par la ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, Chantal Rouleau, lors d’une visite des installations de l’organisme qui a pour mission de favoriser une saine alimentation, entre autres pour des clientèles plus vulnérables de l’Est de Montréal.

L’initiative de La CCHM – baptisée Une ferme agricole, en ville pour tous! – a été retenue dans le cadre de l’appel à projets Des milieux de vie solidaires, inclusifs et sécuritaires dans l’Est de Montréal, du Fonds d’initiative et de rayonnement de la métropole (FIRM).

Je suis très fière que notre gouvernement du Québec soutienne un projet local qui non seulement favorise la sécurité alimentaire, mais offre également un cadre d’insertion professionnelle à plusieurs personnes. C’est un bon exemple de projets que l’on veut soutenir pour améliorer les milieux de vie dans l’Est.

Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal

Quatre autres projets ont été retenus dans le cadre de cet appel à projets, représentant un investissement total de près de 1,5 M$.

Nourrir l’est de Montréal

Joint par Métro, le directeur général de La CCHM, Benoist De Peyrelongue, se réjouit que cet investissement permette de poursuivre le développement de la ferme agricole. «Ça nous montre qu’on va dans la bonne direction.»

La CCHM ajoutera ce printemps à ses installations d’agriculture urbaine deux serres de 30 par 100 pieds chacune, ainsi qu’une autre surface «à ciel ouvert» et des arbres fruitiers. Ces nouveaux espaces seront situés dans le secteur d’Assomption Sud-Longue-Pointe, à l’instar des jardinières construites l’année dernière sur les terrains du 5600 Hochelaga.

Une annonce sera faite sous peu pour préciser leur emplacement.

Qualifiant cette croissance de «majeure», Benoist De Peyrelongue explique que le développement de la ferme agricole confirme la volonté de l’organisme «de rejoindre davantage de monde dans les milieux précaires et d’avoir une quantité de légumes conséquente».

Cette autonomie est d’autant plus nécessaire pour La CCHM dans le contexte de l’inflation actuelle qui touche tous les secteurs, dont celui de l’alimentation.

Autre nouveauté cette année, le toit de la Cuisine collective sera transformé en jardin communautaire pour les membres de l’organisme.

L’enveloppe de 150 000$ comblera environ un tiers des dépenses prévues en 2022 pour la ferme agricole.

Si La CCHM prévoit des revenus autogénérés grâce à ses activités, Benoist De Peyrelongue mentionne qu’une fois la ferme agricole lancée, le financement à la mission, et non par projet, sera nécessaire pour en assurer la pérennité.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine un résumé de l’actualité d’Hochelaga – Maisonneuve.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.