Hochelaga-Maisonneuve
14:09 14 août 2015 | mise à jour le: 16 août 2015 à 13:04 Temps de lecture: 2 minutes

La «Place Rouge» sera repeinte

La «Place Rouge» sera repeinte
Photo: Isabelle Bergeron/TC Media

Devant l’usure prématurée de la peinture «terracotta» installée sur la rue Ontario, entre les avenues Bourbonnière et Valois, le maire de l’arrondissement a exigé que la peinture soit refaite à neuf.

«C’est inacceptable qu’après deux mois, la peinture soit à ce point usée. On m’avait promis que celle-ci allait passer l’hiver et ce n’est pas le cas. Je ne suis pas content», lance Réal Ménard.

Le maire Ménard a demandé à l’entrepreneur de refaire une couche sur le bitume. Celle-ci devrait s’effectuer après le 1er septembre.

«L’entrepreneur nous a avisés que nous devions attendre trois mois après l’application de la première couche avant de repeinturer. C’est pourquoi nous attendons en septembre», explique l’élu.

Le revêtement avait couté 40 000$, soit près du quart du budget alloué au projet de piétonnisation de la rue Ontario. Les coûts pour la deuxième couche de peinture seront défrayés par l’entrepreneur.

Les travaux seront effectués de nuit, avant le prochain événement organisé, soit la vente trottoir la Belle Époque, qui se déroulera du 3 au 6 septembre, annonce le maire.

La piétonnisation non menacée

Même si l’usure de la peinture est prématurée, le projet de piétonnisation n’est aucunement menacé, affirme le maire.

«Nous n’allons pas présumer de la reconduction ou de l’annulation du projet avant de s’être assis avec les citoyens, commerçants et partenaires de l’initiative», prévient M. Ménard.

Les élus sont actuellement dans l’attente des éléments bilan du projet de piétonnisation. Les résultats seront ensuite divulgués, cet automne, lors d’un point de presse.

Articles similaires