Hochelaga-Maisonneuve

Nouvelle image pour faire rayonner le quartier

Photo: Collaboration spéciale

Les commerçants des rues Ontario et Sainte-Catherine ont une nouvelle image. Avec un logo et des illustrations conçues sur mesure, les Promenades Hochelaga-Maisonneuve espère projeter dans leurs communications une image positive et créative du quartier à l’échelle de Montréal.

À la suite d’une consultation publique tenue cet hiver, la Société de développement commercial a mandaté une firme de design afin de composer un logo et des déclinaisons.

Le résultat constitue un logo principal où l’on voit un chien portant des écouteurs de musique sur une planche à roulettes. Les autres petites images, qui seront reprises lors des événements ou dans les réseaux sociaux, vont du hot dog en flammes à l’écureuil acrobate.

«Nous voulons montrer que les deux rues travaillent pour vous offrir un meilleur quartier. On parle trop souvent négativement de Hochelaga-Maisonneuve. Cette image amène quelque chose de plus pour changer cette image parce qu’on sait quand on y vit, que c’est agréable», a lancé Pierre Lessard-Blais, président de la SDC, lors du lancement de la nouvelle image.

Le président compte sur ces graphies pour «représenter à la fois l’authenticité et la mixité sociale de Hochelaga-Maisonneuve».

Le conseiller du district Hochelaga, Eric Alan Caldwell, considère que le logo «reflète le sentiment général dans le secteur d’être créatifs.»

Critiques

Sur les réseaux sociaux, des résidents n’y sont pas allés en douceur pour critiquer le choix graphique de la SDC, soulevant des questions quant au choix de l’animal sur la planche à roulettes.

La responsable des communications, Delphine Ahkoi, y est même allée d’une intervention, assurant «qu’aucune race de chiens n’a été pensée en particulier dans sa conception.»

«Nous souhaitions simplement illustrer le côté décalé et coloré de notre beau quartier», explique-t-elle.

Le directeur artistique de la firme de design Écorce, dit avoir été inspiré à la fois par «le côté déjà établi et les nouveaux arrivants».

«Nous voulions créer des illustrations vraiment ludiques. Pas des images trop parfaites, qui montrent aussi le côté artisanat de Hochelaga. Par exemple, le hot dog, qui fonctionne bien avec un des secteurs du quartier qui fait de la restauration rapide.»

La Société de développement commercial disposait d’une subvention de 60 000$ de la ville-centre pour la création de cette image de marque.

Articles récents du même sujet