Hochelaga-Maisonneuve

Un voleur «bien poli» sévit dans Hochelaga-Maisonneuve

This photo illustrates a home break in at night through a back door from inside the residence. Photo: Deposit Photo

Les introductions par effraction se multiplient dans Hochelaga-Maisonneuve depuis le début de l’été. Les policiers sont à la recherche d’un suspect qui s’introduit dans les appartements pour y voler des objets de valeur, et ce, même en présence des résidents.

Depuis le début du mois de juin, une cinquantaine d’introductions par effraction ont eu lieu dans le quartier, ce qui représente selon le Service de Police de la Ville de Montréal (SPVM) une augmentation considérable. Plusieurs dossiers seraient attribuables au même suspect.

«Le suspect passe par l’arrière et entre par une moustiquaire ou une porte débarrée, de jour et de nuit. Nous avons eu quelques appels où les occupants se sont réveillés mais malheureusement les policiers ne sont pas arrivés à temps», indique le sergent Robert Gagnon, du poste de quartier 23.

Le cambrioleur ne serait toutefois pas dangereux. Il n’est pas armé et serait même «bien poli».

«Souvent si les gens sont présents et le voient il va même s’excuser», précise le sergent.

Un suspect potentiel a été interpellé dans la nuit du 17 au 18 juillet vers 4h30, mais a été relâché, puisqu’il ne s’agissait pas de la bonne personne.

Des agents du Module d’Action par Projet (MAP) du poste de quartier, dont plusieurs patrouillent en civil, sont sur le dossier, fait savoir le SPVM.

Selon le policier, quelques vagues de cette ampleur surviennent de temps à autres dans le quartier et sont interrompues lorsqu’un suspect est arrêté.

En 2015, 587 introductions par effraction ont été signalées au poste de quartier 23, ce qui représente environ 25% du nombre survenu dans tout l’est de Montréal.

Témoignages
Plusieurs victimes ont averti leurs concitoyens sur les réseaux sociaux.

«Chez moi c’est arrivé en plein après-midi le 17 juillet, témoigne une résidente de la rue Sainte-Catherine, Camille Goyette-Gingras. J’étais dans ma chambre, et j’ai entendu des bruits dans l’escalier extérieur mais je n’ai pas fait attention parce que je connais tous mes voisins.»

Le voleur s’est emparé de son sac à main, laissé près de la porte, qui contenait son téléphone, son portefeuille et ses clés de maison.

Un autre résident a dit s’être réveillé en pleine nuit face à face avec le voleur, qui a pris la fuite immédiatement.

Conseils
L’organisme Tandem MHM, averti de la situation par les policiers, procède actuellement à la distribution de dépliants qui contiennent quelques recommandations chez les résidents des secteurs touchés.

Un service de visite à domicile est également offert aux résidents qui souhaitent une évaluation de la sécurité de leur lieu de résidence face aux éventuels cambriolages.

Quelques conseils donnés par Tandem MHM:

  • Verrouiller les portes.
  • Rendre les entrées du domicile plus visibles (lumières, adresse à l’arrière du bâtiment).
  • Identifier ses biens à l’aide du burinage.
  • Entretenir des bonnes relations avec ses voisins afin de favoriser l’entraide.

Articles récents du même sujet