IDS-Verdun

Modification des lampadaires

Photo: (Photo: Métro Média – Delphine Bergeron)

Des résidents du Club Marin dénoncent l’état des lampadaires sur leur rue. Allumés en tout temps depuis deux ans, le système d’éclairage comporte de nombreuses déficiences, dont les circuits électriques protégés par du simple ruban électrique à certains endroits.

Alors que la Ville leur faisait miroiter l’installation d’un nouveau système d’éclairage pour remplacer les lampadaires d’origines, les Insulaires des Club Marin II et III se retrouvent plutôt avec des lampadaires modifiés à moitié. Les têtes ont été changées, les bases retirées et les poteaux peinturés.

«Les gens des condos travaillent très forts pour garder des beaux terrains, des beaux environnements et on trouve ça dommage que tout à coup, la Ville laisse aller l’entretien.»
— Guy Couture, vice-président du syndicat du Club Marin II

«Le Club Marin, à l’origine il y a plus de 15 ans, c’était un concept uniforme. Cette année, l’arrondissement de Verdun a pris une décision unilatérale pour changer la couleur des lampadaires sans nous en parler», se désole le résident Robert Donnelly.

Effectivement, les anciens luminaires rosés ont été repeints en noir sur la rue, alors que le syndicat du Club Marin a choisi un gris anthracite pour repeindre les lampadaires sur son terrain.

«On dépense 70 000$ annuellement pour l’entretien, pour que notre environnement soit beau. Ce petit bout de rue est comme un laisser-aller», dénonce Guy Couture, vice-président du syndicat du Club Marin II, qui comporte 208 unités.

Renouvellement sur l’ensemble du territoire

Le conseiller d’arrondissement pour le secteur Champlain-L’Île-des-Soeurs, Pierre L’Heureux, n’est pas surpris des réactions. «On savait qu’il allait y avoir une réaction, c’est pourquoi on a envoyé un dépliant à tous les gens sur la rue» a-t-il affirmé.

Il semblerait par contre que ce n’ait pas été suffisant puisque certains citoyens du secteur se posent plusieurs questions, n’étant pas au courant que l’aspect présent soit temporaire.

«C’est la Ville de Montréal qui s’en occupe maintenant, ils les changent tous. On fait le boulevard Île-des-Soeurs cette année. À terme, sur l’entièreté du territoire de Montréal, c’est près de 122 000 lampadaires qui vont être remplacés par des lampadaires DEL», mentionne M. L’Heureux, précisant que les anciens modèles n’existent plus et que la Ville a pris la décision d’uniformiser le tout.

Le nouveau système d’éclairage réduira la consommation d’électricité. Dans le cas de la rue du Club Marin, les lampadaires passeront de 400 à 60 watts. Les DEL se contrôleront à distance à l’aide d’un programme informatique.

La Ville sera en mesure de moduler l’éclairage à distance, en plus de faciliter l’intervention en cas de bris ou de mauvais fonctionnement.

Amorcé en 2017, les travaux sur l’ensemble de la Ville s’échelonneront sur cinq ans. Le secteur de L’Île-des-Soeurs sera quant à lui complété d’ici trois ans.

Articles récents du même sujet