IDS-Verdun

Verdun: la propreté au cœur des préoccupations

L’arrondissement reconnaît que des collectes régulières sont nécessaires au maintien de la propreté. Photo: Archives

Depuis la dernière année, les résidents de Verdun passent plus de temps sur le domaine public et ils semblent plus concernés que jamais par les enjeux de propreté. L’arrondissement a approuvé une déclaration en conseil pour rappeler que la propreté du territoire est l’affaire de tous.

Cette déclaration, approuvée à l’unanimité par les élus, reconnaît «le travail des regroupements citoyens et des organismes qui prennent régulièrement d’assaut le domaine public et les terrains privés afin d’organiser bénévolement les corvées de propreté.»

L’administration s’engage, à terme, à cartographier l’ensemble des poubelles publiques et à augmenter dès cette année le nombre d’inspecteurs sur le territoire. Plusieurs avis et constats auraient récemment été émis par des inspecteurs sur la rue Wellington quant au règlement sur les nuisances et la propreté.

L’arrondissement a l’intention de rendre obligatoire l’installation de cendrier pour les entreprises et les institutions.

Il est prévu de regrouper l’ensemble des responsabilités collectives, administratives et légales à l’intérieur d’une charte de propreté qui sera éventuellement déposé en conseil d’arrondissement.

Les citoyens sont invités à réduire à la source leurs déchets, à recycler et à composter au maximum leur matière. Aussi, de se départir de leurs «sert-plus-à-rien» électroniques et leurs déchets de construction et de peinture dans les sites de dépôts prévus à cet effet.

De plus, les fumeurs sont encouragés à utiliser les cendriers publics ou un cendrier de poche pour se départir de leurs mégots.

Les propriétaires de chiens doivent s’assurer de ramasser les déjections de leur animal.

Une campagne sur la propreté du territoire de Verdun sera déployée ce printemps.

Articles récents du même sujet