IDS-Verdun

La candidate à la mairie de Verdun de Projet Montréal dévoilée

Marie-Andrée Mauger a annoncé sa candidature à la mairie de Verdun le 15 juin. Photo: Capture écran.

La conseillère Marie-Andrée Mauger brigue le poste de mairesse de Verdun avec le parti Projet Montréal. Étant bien connue auprès des résidents des quartiers Wellington-De L’Église et Desmarchais-Crawford, elle compte mettre «beaucoup d’efforts» au cours de sa campagne électorale pour mieux se faire connaître des résidents de L’Île-des-Sœurs, qui représentent une partie importante de l’électorat.

Depuis l’été dernier, Mme Mauger réfléchissait à la suite de sa vie professionnelle. Elle est conseillère d’arrondissement depuis huit ans et considérait qu’elle avait «fait le tour».

Lorsque le maire de Verdun, Jean-François Parenteau, a annoncé en mars qu’il ne sollicitait pas un nouveau mandat, Mme Mauger a vu cela comme une occasion de relever de nouveaux défis professionnels.

L’un des défis de la candidate à la mairie est de convaincre les Insulaires, un électorat majoritairement libéral, de voter Projet Montréal. «Effectivement, j’ai plus de travail à faire à L’Île-des-Sœurs, mais je suis prête à y aller souvent afin de tisser des liens plus serrés», indique-t-elle.

«Je fais partie […] de ceux qui se sont dit que ça vaut la peine de s’investir en politique pour se représenter. Je suis d’une génération d’élus municipaux qui sont issus de la base. De simples citoyens qui ont décidé d’investir des lieux de pouvoir.»

Marie-Andrée Mauger

L’Île-des-Sœurs possède une population très diversifiée, c’est-à-dire beaucoup de nouveaux arrivants, de jeunes familles et des Insulaires de longue date. «Je suis souvent sur le terrain depuis les dernières années afin de garder une perspective large des besoins et aspirations à L’Île-des-Sœurs», assure Mme Mauger.

Pour elle, chaque quartier de l’arrondissement à son propre ADN. «J’ai envie de jouer un plus grand rôle au sein des trois quartiers de Verdun», évoque celle qui est devenue Verdunoise depuis une vingtaine d’années.  

Parmi les enjeux pour lesquels Marie-Andrée Mauger compte s’investir si elle est élue mairesse, il y a le projet du complexe aquatique intérieur à Verdun, qui est attendu depuis de nombreuses années. «Je vais travailler là-dessus très fort», lance-t-elle.

Également, le projet de la passerelle à mobilité active qui relirait les quartiers de Verdun terre ferme et de L’Île-des-Sœurs.

De plus, des démarches sont en cours pour relever les besoins prioritaires en équipements collectifs à L’Île-des-Sœurs. Mme Mauger compte particulièrement s’y attarder. Elle estime que chaque quartier possède ses forces et ses lacunes en matière d’infrastructures et de services et elle désire combler les besoins propres aux différents secteurs.

Femmes en politiques

Mme Mauger amorce sa troisième campagne électorale. Elle raconte qu’elle aime mener cette joute politique, malgré l’énergie que cela demande. La politicienne se dit prête pour les prochains mois et assure connaître toutes les facettes d’une campagne électorale au municipal. «Je suis prête non seulement à jouer mon propre rôle comme candidate à la mairie d’arrondissement, mais aussi comme cheffe de l’équipe de Projet Montréal Verdun.» 

À Verdun, aucune femme n’a jamais été élue mairesse de l’arrondissement. La conseillère Ginette Marotte a accepté les fonctions de mairesse par intérim pendant un an en 2012, en remplacement du maire démissionnaire Clause Trudel. À la base, elle avait toutefois été élue comme conseillère.

Comme cela serait une première si Mme Mauger était élue mairesse à Verdun, elle indique recevoir beaucoup d’encouragement de la part des femmes. Selon elle, depuis 2017 le visage de la politique a changé entre autres puisqu’une mairesse est à la tête de Montréal, mais aussi puisque la parité a été atteinte au conseil municipal au sein de son parti.

Marie-Andrée Mauger s’inspire de sa cheffe. «On a fait campagne ensemble en 2013 et j’ai vu [Valérie Plante] gagné de la maturité, avoir plus confiance et développer cette force tranquille de leader qui m’a beaucoup inspirée et qui m’a amené moi aussi à ne pas avoir peur de nouveaux défis», témoigne Mme Mauger.

Les élections municipales se dérouleront le 7 novembre prochain.

Articles récents du même sujet