IDS-Verdun

Lili-Anne Bergeron: retrouver une vie de quartier

Lili-Anne Bergeron
Lili-Anne Bergeron Photo: Gracieuseté

La candidate d’Ensemble Montréal Lili-Anne Bergeron tentera de se faire élire par les électeurs de Verdun comme conseillère d’arrondissement du district Desmarchais-Crawford. Résidente de Verdun et mère de famille active, Mme Bergeron désire rendre les ruelles plus sécuritaires et ajouter de la signalisation sur les pistes cyclables. 

Comme les autres candidats qui briguent le poste de conseiller d’arrondissement dans Desmarchais-Crawford, il s’agit d’une première incursion en politique pour Mme Bergeron. «J’ai décidé de sauter dans le train et d’accepter la proposition pour vivre une nouvelle aventure», raconte la candidate. 

La Verdunoise travaille actuellement dans la vente de portes et fenêtres à temps plein en plus d’avoir un emploi à temps partiel de conseillère voyage. Ce dernier était son travail principal avant que la pandémie ne frappe, mais Mme Bergeron a dû se renouveler puisque le nombre de voyages a chuté radicalement. C’est le contact avec les gens qui a attiré Mme Bergeron dans le domaine de la vente, un aspect qu’elle retrouve actuellement dans son expérience politique. 

Vie de quartier 

Les côtés social et environnemental sont importants pour la candidate. Dans son quartier, elle est connue comme la créatrice du projet de nettoyage de la ruelle entre les rues Manning et Richard ainsi qu’en tant qu’instigatrice de la fête des voisins des résidents de ces rues. 

Mon engagement, ça serait de rendre les ruelles plus sécuritaires pour éventuellement enlever les blocs de béton sur nos rues de circulation.

Lili-Anne Bergeron

À l’époque, elle avait invité ses voisins à faire du nettoyage dans la ruelle. Elle avait organisé un grand rassemblement avec des bouchées et du café pour que tous mettent la main à la pâte. La tradition se poursuit encore aujourd’hui grâce à des résidents qui ont pris le relais de l’organisation. «Maintenant, quand on se promène dans la ruelle on connaît tout le monde, c’est comme un petit village», se réjouit Lili-Anne Bergeron. 

Par ailleurs, les citoyens rencontrés par Mme Bergeron lui auraient fait part de leur préoccupation quant à la fermeture de certaines rues par l’arrondissement afin de permettre aux enfants d’y jouer.

«Déjà, les gens sont fatigués des pistes cyclables qui ont été ajoutées en quantité à Verdun. En plus, la ville met de gros blocs de béton pour fermer des secteurs afin de permettre aux enfants de jouer dans les rues. Ça crée des détournements de circulation», explique la candidate d’Ensemble Montréal. Elle souhaite «ramener les enfants dans les parcs» en enlevant les blocs de béton des rues visées.

La politicienne souhaite aussi améliorer la sécurité des ruelles pour que les enfants puissent y jouer. Elle a eu vent que l’état de l’asphalte dans certaines ruelles empêcherait des enfants en bas âge de faire du vélo puisqu’ils sont déséquilibrés par les fissures dans le sol et les trous. Mme Bergeron souhaite remédier à cette situation.  

De plus, la Verdunoise désire ajouter de la signalisation sur les pistes cyclables, entre autres celle du boulevard LaSalle. «Il y a des cyclistes de promenade, des cyclistes de vélo de route, des piétons et des carrosses», énumère-t-elle. Il faudrait de la signalisation afin de mieux guider les utilisateurs dans les bons couloirs, estime-t-elle. 

Vos nouvelles 100% locales, recevez-les chaque jour.

Nos infolettres vous suivent partout.

Articles récents du même sujet