IDS-Verdun

Verdun «naturalise» certains espaces verts

Photo: Gracieuseté Verdun

Ne vous étonnez pas si le gazon n’est plus coupé dans quelques endroits publics verdunois. À l’instar de l’arrondissement du Sud-Ouest et de certaines municipalités européennes, Verdun laissera la nature reprendre le dessus sur une partie de son territoire dans le cadre d’un projet pilote servant à promouvoir la biodiversité et sauver sur les coûts d’entretiens.

Une dizaine de sites, dont la moitié à L’Île-des-Sœurs, seront tondus seulement une à deux fois par année, pour aider à la régénération des plantes, comme lorsqu’on passe la fauche dans un pré. Une équipe d’étudiants sera embauchée l’été afin de s’assurer que les plantes néfastes, comme l’herbe à poux, soient arrachées.

La naturalisation avait été proposée par des citoyens au conseil d’arrondissement il y a quelques semaines. Verdun s’est ensuite associé à la Maison de l’environnement et à l’organisme En vert et pour tous, afin de réaliser le projet.

Selon le conseiller Pierre L’Heureux, l’exercice permettra aux insectes polinisateurs de butiner davantage dans les secteurs concernés.

«Je crois qu’on a le territoire idéal pour ce genre de projet à Verdun. À la fin de l’année, on va faire un post mortem et développer un guide-pratique de la naturalisation pour les autres municipalités qui désirent essayer», soutient-il.

Bien qu’il ne veuille pas avancer de chiffres, M. L’Heureux croit que le projet peut permettre à l’arrondissement d’envisager des économies importantes à long terme, notamment sur le coût de la main-d’œuvre.

D’ici là, le maire Jean-François Parenteau demande aux résidents d’être patients. «Nous comprenons qu’il faudra un peu de temps pour que les citoyens s’habituent à voir l’herbe un peu plus longue à certains endroits, mais le jeu en vaut vraiment la chandelle», estime-t-il.

En juillet, des kiosques d’informations seront installés à proximité des espaces verts naturalisés, où trois patrouilleurs verts de la Maison de l’environnement répondront aux questions des citoyens.

 

 

Lieu des espaces naturalisés Précisions
Berges en général Réduction de la tonte vers le fleuve
Boulevard Champlain Entre Stephens et Leclair, près de l’entrée de l’Hôpital Douglas
Berges du boulevard LaSalle À proximité du stationnement de la 2e Avenue
Berges du boulevard LaSalle Entre Foch et Fayolle
Maison Nivard De-Saint-Dizier Aménagement actuel
Parc Therrien Près de l’aire d’exercice canin
Ateliers municipaux Espaces verts près des stationnements
Terre-plein central du boulevard IDS Axe de la Grande-Allée / parc de la Fontaine
Berges du parc de l’Orée-du-Fleuve Réduction de la tonte vers le fleuve
Berges du parc de West Vancouver Réduction de la tonte vers le fleuve
Parc Archambault Autour des jardins communautaires
Piste cyclable Pointe-Nord (N-O) Entrée de l’autoroute Bonaventure

Articles récents du même sujet