Île-des-Sœurs
18:16 20 février 2017 | mise à jour le: 20 février 2017 à 18:16 temps de lecture: 3 minutes

Chiens de bibliothèques

Chiens de bibliothèques
Photo: TC Media - Denis Germain

Pour les enfants éprouvant des difficultés en lecture, lire à haute voix en classe représente souvent un défi de taille. Le Club des quatre pattes, un programme nouvellement en place à la bibliothèque de L’Île-des-Sœurs, leur permet de réciter leurs histoires préférées à des chiens. Si l’activité semble d’abord inusitée, elle offre aux lecteurs en herbe un cadre d’apprentissage apaisant et sécurisant.

«Flatter un chien enlève beaucoup de stress aux enfants et les aide dans leur apprentissage de la lecture», explique la coordonnatrice du programme, Carri Bleuer.

Chaque lundi depuis le 20 février, les enfants inscrits peuvent se rendre à la bibliothèque de L’Île-des-Sœurs après l’école. Un ou deux bénévoles les y attendent  en compagnie de leurs propres chiens.

«En zoothérapie, l’animal a pour travail de recentrer l’enfant sur le moment présent. Il a moins peur de se tromper et s’ouvre plus facilement», explique la zoothérapeute de l’Institut de zoothérapie de Montréal, Guylaine Normandeau.

L’activité gratuite a comme seul critère que les jeunes participants aient déjà  des bases en lecture.

«Les enfants choisissent un livre qu’ils aiment. À tour de rôle, ils disposent ensuite d’une vingtaine de minutes pour en faire la lecture individuellement à un des chiens», explique Mme Bleuer.

Le  rythme de chacun des enfants est respecté. Ils sont également libres de ne pas finir un livre et d’en choisir un autre la semaine suivante. «Les bénévoles ne sont pas là pour corriger les enfants. C’est vraiment un moment où il peuvent s’exercer sans jamais se sentir jugés», ajoute la coordonnatrice.

Venue assister à la présentation du programme en compagnie de son fils de 9 ans, Valérie Champoux a été charmée par l’initiative. «Ça nous a beaucoup intrigués. Mon garçon aime énormément venir à la bibliothèque et tout ce qui touche la lecture sous forme ludique nous interpelle», fait-elle valoir.

Évaluations rigoureuses

Le processus de sélection des bénévoles et de leurs chiens est rigoureux, précise Carri Bleuer. Les animaux sont notamment soumis à des évaluations afin de s’assurer qu’ils réagissent bien en présence des jeunes lecteurs, qui sont parfois un peu agités.

«Il n’est pas rare que les enfants tirent spontanément les oreilles ou la queue. On ne tolère donc aucun chien qui soit le moindrement agressif», note Mme Bleuer. En raison du débat qui entoure les chiens de type pitbulls, ceux-ci ne peuvent pas prendre part au programme.

Le Club des quatre pattes est une activité du programme de zoothérapie Pattes humanitaires thérapeutiques, affilié au Centre d’action bénévole de l’Ouest-de-l’Île. S’il a déjà fait ses preuves, il s’agit d’une première dans le Réseau des bibliothèques de la Ville de Montréal.

«Le progrès est époustouflant. J’ai vu des enfants qui avaient beaucoup de difficultés au départ et qui, à la fin, prenaient plaisir à lire», assure Mme Bleuer.

Les parents intéressés par le programme peuvent inscrire leur enfant à une séance au comptoir de prêts de la bibliothèque de L’Île-des-Sœurs. Le Club des quatre pattes est en place jusqu’à la fin de l’année scolaire.