Lachine & Dorval
10:32 21 juillet 2017 | mise à jour le: 21 juillet 2017 à 13:24 Temps de lecture: 2 minutes

Un nouveau Lafleur à Lachine

Un nouveau Lafleur à Lachine
Photo: TC Media – Patrick Sicotte

Avec un design plus épuré et une salle à manger, le Lafleur de Lachine fait peau neuve à quelques pas de sa première adresse de la rue Saint-Jacques. Plusieurs clients, attablés au comptoir de l’ancien restaurant cinquantenaire, ont déjà hâte d’aller y déguster leurs hot-dogs dès lundi.

Du haut de ses deux étages, ses 120 places assises et sa terrasse, le restaurant, tel que le voulait le président de la chaîne de restauration rapide George Papagiannis, aura de quoi satisfaire.

«Nous avions énormément de demandes chaque semaine de la part de gens et d’employés qui n’avaient pas la place de s’asseoir étant donné le nombre très limité de places disponibles. L’équipe de hockey de St-Pierre, entre autres, nous a souvent fait part de son intérêt pour l’agrandissement», indique M. Papagiannis, aussi le fils d’un des actionnaires de l’établissement de Lachine.

Deux grandes tables seront donc installées pour les groupes qui viennent manger en grand nombre, en plus de celles à quatre places.

Modernité

Habillé de vert et blanc dans un décor minimaliste, il se dégage du bâtiment une atmosphère plutôt zen.

La cuisine centrale, plus moderne et plus spacieuse que l’ancienne, s’étend sur une grande partie du premier étage en face d’une salle de restauration fraîchement peinturée.

C’est au deuxième étage qu’il y a le plus d’espace pour se rassembler. Deux grandes baies vitrées donnent sur l’échangeur St-Pierre et illuminent la salle qui respire encore le neuf.

Retards

Le nouveau restaurant devait initialement ouvrir à la fin du mois de mars.

«Au moment de l’excavation, on a découvert un lac souterrain. Il a fallu s’en occuper avec les ingénieurs et les architectes, ce qui nous a fait prendre du retard », explique M. Papagiannis.

Les travaux, débutés en décembre, ont nécessité un investissement de plus de 1,4 M$.

Un service au volant ainsi qu’un stationnement seront aménagés à l’emplacement de l’ancien restaurant, dont la démolition est prévue après les vacances de la construction.

Les 14 employés de l’ancien Lafleur travailleront tous dans le nouveau restaurant et deux ou trois postes supplémentaires seront créés pour le service au volant.

Articles similaires