Lachine & Dorval
15:42 22 janvier 2020

Projet novateur d’une Lachinoise récompensé

Projet novateur d’une Lachinoise récompensé
Photo: Gracieuseté – Alexandra GavrilaAlexandra Gavrila est parmi les 70 récipiendaires de bourses d’honneurs de 25 000 $ remises à des entrepreneurs issus de 17 régions du Québec.

Alexandra Gavrila rêve de devenir une actrice de changement environnemental. À 23 ans, elle a lancé une petite entreprise fabricant des vêtements d’hiver biodégradables. Québec vient de lui donner un bon coup de pouce en lui octroyant une bourse de 25 000$ pour son projet novateur et parce qu’elle stimule l’économie locale.

Impuissante face aux changements climatiques, la Lachinoise a ciblé l’industrie de la mode, reconnue comme étant la deuxième plus polluante au monde, et a créé sa ligne Ethically Warm.

«Je ne comprends pas qu’en tant que société, on ne fait pas mieux sur le plan environnemental, sachant qu’on a de bonnes technologies. C’est absurde de mettre l’humanité en péril», déplore-t-elle.

La jeune femme d’affaires a monté une page Web afin d’offrir ses produits. Chaque promesse d’achat allant de 20$ à 350$ était assortie d’une garantie de livraison. «Je voulais comprendre si je fabulais ou si les gens, comme moi, voulaient avoir des manteaux biodégradables», raconte Alexandra.

Grâce à près de 100 investisseurs, elle a amassé 15 626$, surpassant du plus du tiers son objectif.

Expansion

La distribution des manteaux est prévue en février. La jeune entrepreneure souhaite bonifier sa collection avec d’autres vêtements d’hiver en plus d’améliorer la visibilité de sa compagnie en ligne et dans divers événements.
Pour y parvenir, la diplômée en marketing et entrepreneuriat de HEC Montréal compte procéder à quelques embauches. «Je veux qu’Ethically Warm devienne un gros nom dans l’industrie, reconnu pour sa qualité et son éthique», lance-t-elle avec assurance.
L’argent de la bourse servira à rembourser les dépenses engendrées par la création de ses vêtements, en plus d’investir dans une campagne marketing.