Lachine & Dorval
10:40 24 mars 2020 | mise à jour le: 24 mars 2020 à 10:40

COVID-19: Que font vos élus?

COVID-19: Que font vos élus?
Photo: Messager Lachine & Dorval - Éric MartelMalgré les mesures prises par le gouvernement Trudeau, le maire de Dorval, Edgar Rouleau, se présente à l’hôtel de ville chaque jour.

COVID-19 ou pas, vos élus municipaux se présentent au bureau. Le maire de Dorval est réfractaire à la mesure du gouvernement fédéral demandant aux 70 ans et plus de demeurer à la maison.

Les élus dorvalois se rencontrent chaque matin à l’Hôtel de Ville afin de faire le point sur la situation du coronavirus, refusant toutefois la présence de toutes autres personnes.

«Le gouvernement, il en suggère beaucoup des choses, ce n’est pas comme si c’était un règlement, dénote le maire Edgar Rouleau, âgé de 73 ans. Il faut réaliser quelque chose: oui les aînés sont plus fragiles, mais si on arrête tous ces gens, c’est le quart de la population qui va manquer au travail.»

M. Rouleau tient toutes ses réunions par télécommunications, avouant que plusieurs d’entre elles sont annulées. En accord avec les mesures prises par les deux paliers de gouvernement, il considère la décision de la Cité de fermer la forte majorité de ses bâtiments municipaux d’«extrême, mais nécessaire.»

«On a fait ce qu’il faut en termes de prévention, mais après, si les gens décident de se rencontrer et d’embrasser tout le monde, nous ne sommes plus responsables», illustre-t-il.

À l’écoute

La situation est différente à l’arrondissement de Lachine, où la plupart des employés travaillent de la maison. «Je suis toute seule ici avec mon directeur général Martin Savard, explique la mairesse Maja Vodanovic. On fait la même chose que d’habitude, mais en étant plus solitaires.»

L’administration passe beaucoup de temps à s’informer des mesures prises par les gouvernements pour les communiquer aux citoyens. Elle est active sur les réseaux sociaux, où elle a présenté une séance d’information en direct.

La mairesse a rencontré la table de concertation pour le développement social Concert’Action afin de cibler les citoyens vulnérables et de trouver une manière de leur venir en aide.

«Il faut trouver de nouvelles manières, de nouvelles façons d’aider les gens puisqu’on ne peut pas entrer en contact avec eux. »

L’arrondissement assure qu’un plus grand nombre de ses employés est disponible afin de répondre aux appels des citoyens.

Articles similaires