Lachine & Dorval
18:18 30 mars 2020 | mise à jour le: 30 mars 2020 à 18:18

Mesures d’hygiène renforcées dans les épiceries

Mesures d’hygiène renforcées dans les épiceries
Photo: Messager Lachine & Dorval - Éric MartelAu IGA extra Vallée, sur la 28e Avenue de Lachine, un périmètre de sécurité a été installé afin que les clients prennent leurs distances.

Les épiceries ne prennent pas de chances, des mesures d’hygiène supplémentaires ont été déployées pour protéger clients et employés qui craignent d’y être exposés. Malgré tout, une personne travaillant au Maxi de Lachine a contracté la COVID-19, mais on ignore de quelle façon.

Le dernier quart de travail de ce salarié remonte au vendredi 27 mars. Tous les membres du personnel ayant été en contact avec lui doivent se placer en isolement volontaire.

La succursale a été fermée temporairement dès que ses dirigeants ont été informés de la situation. Une firme spécialisée a désinfecté les lieux et tous les clients y ayant récemment effectué des achats auraient été avertis.

«Plus que jamais, j’incite les Lachinois à être vigilants, à garder leurs distances, à désinfecter leurs mains et leurs achats, insiste la mairesse Maja Vodanovic. Allez seuls à l’épicerie et le moins souvent possible.»

Le Maxi a depuis été rouvert. «Selon la Direction de la santé publique, le risque pour nos clients est très faible», a précisé la direction sur ses réseaux sociaux.

Mesures adaptées

Les autres épiceries se dotent également de mesures supplémentaires. Au Metro de la rue Remembrance, à Lachine, les clients doivent se laver les mains à l’eau et au savon avant de faire leurs emplettes. Les paniers y sont aussi fréquemment nettoyés.

Lorsqu’on entre au IGA extra Vallée, un employé oblige le lavage au gel antiseptique pour chacun. Les caissières se lavent les mains après chaque transaction, refusent l’utilisation de sacs réutilisables et demandent aux clients de jeter directement leurs cartes cadeaux à la poubelle après les avoir balayés.

«Les craintes des employés sont assez élevées, mais je pense que c’est normal considérant la situation exceptionnelle», explique Roxane Larouche, porte-parole du syndicat des travailleurs unis de l’alimentation et du commerce (TUAC).

Toutes les grandes bannières installeront sous peu des fenêtres de plexiglas permettant de limiter les contacts entre les caissiers et les clients. Pour l’instant, il n’y qu’au Maxi de Dorval qu’une telle mesure a été prise.
«L’installation peut prendre un peu de temps, les demandes sont fortes présentement», rappelle Mme Larouche.

Les commis sur le plancher demeurent plus à risque. «Les clients s’en approchent sans prévenir, constate Mme Larouche. Ils ne peuvent pas porter d’armure: dans ce cas-ci, c’est vraiment aux clients d’être responsables.»

C’est ce que confirme un employé à l’accueil. «Je me sentirais plus en sécurité derrière la caisse, concède Gabriel Mandoza. Quelqu’un peut arriver et me toucher, au pire, me tousser dessus, je ne peux rien faire pour me protéger.»

Personnel recherché

En seulement quelques jours, les propositions d’emplois pour des postes de commis et de caissiers à temps partiel ou à temps plein explosent sur les sites des entreprises d’alimentation. Rien qu’au Québec par exemple, la firme Loblaw affiche plus de 970 postes. Du côté de Montréal, l’enseigne IGA cherche à pourvoir près de 180 postes.

Pour sa part, Metro aussi est en pénurie de main-d’œuvre. «Nous avons plusieurs centaines de postes à pourvoir, autant au Québec qu’en Ontario, explique Caroline Amorosini, conseillère en communication pour le géant alimentaire. Nous recherchons en particulier des postes en magasin et en pharmacie, comme ceux de commis ou caissiers, ainsi que dans nos centres de distribution».

Le processus de recrutement s’adapte aux mesures de sécurité émises par le gouvernement du Québec. Que la première rencontre soit physique ou par téléphone, l’entreprise demande systématiquement à la personne si elle a des symptômes pouvant s’apparenter à la COVID-19. Pour les rencontres en personne, les mesures d’hygiène sont rigoureusement respectées: distanciation sociale, lavage des mains, désinfectant.

Articles similaires