Lachine & Dorval
11:35 31 mars 2020 | mise à jour le: 31 mars 2020 à 11:35 temps de lecture: 2 minutes

Cellule de crise: comment les organismes locaux s’adaptent?

Cellule de crise: comment les organismes locaux s’adaptent?
Photo: Photo: Messager Lachine & Dorval – Éric MartelLa Théière, un centre social dédié aux Lachinois âgés de 50 ans et plus et l’Oeuvre Soupe Maison offrent un service de dépannage alimentaire exclusivement à leurs membres.

Afin de répondre aux besoins alimentaires des aînés et des familles à faibles revenus, une cellule de crise rassemblant une douzaine d’organismes et l’arrondissement de Lachine a été formée par le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de l’Ouest-de-l’Île-de-Montréal.

Par cet effort, les organismes offrent un dépannage alimentaire, dont l’approvisionnement provient notamment de Moisson Montréal et des Jardins Caya, une ferme située à Senneville, à la pointe ouest de Montréal.

«Ce service est destiné aux gens qui n’ont pas les moyens de se faire livrer l’épicerie, rappelle le directeur de la table concertation de développement social Concert’action, Pierre Barrette. On craint que tout le monde recoure à nos services: nous n’avons ni les ressources humaines ni financières pour cela.»

La P’tite Maison Saint-Pierre et la Saint-Vincent de Paul desservent le quartier Saint-Pierre, à l’est de Lachine, tandis que le Comité de vie de quartier Duff-Court (COVIQ) prépare des paniers de provisions, disponibles en livraison et à la collecte dans son secteur.

«On réalise que les besoins alimentaires sont de plus en plus grands plus la crise continue», explique le directeur général de la COVIQ, Shawn Bourdages.

À partir du 13 avril, la vente et la livraison de paniers de légumes issus d’un de maraîchers de l’Ouest-de-l’Île seront disponibles. La cellule de crise veille également à mettre sur pieds une offre de plats préparés, qui seront offerts éventuellement.

S’impliquer

Le Centre multiressource de Lachine gère toutes demandes de bénévolats. «À l’heure où l’on se parle, nous ne sommes pas dans une situation de manque de bénévoles, mais c’est clair que ça va venir», souligne M. Barrette.

Concert’action demande aussi aux citoyens disposant d’un accès aux réseaux sociaux d’informer leurs proches, puisque la Saint-Vincent de Paul est le seul organisme joignable par téléphone présentement. «On aimerait informer les gens par porte-à-porte, mais malheureusement, on n’a pas les moyens de la faire pour l’instant», se désole-t-il.

Pour toute demande d’aide alimentaire, les Lachinois sont appelés à contacter le Carrefour d’entraide de Lachine sur Facebook.

Articles similaires