Lachine & Dorval
12:38 14 avril 2020 | mise à jour le: 14 avril 2020 à 12:38 temps de lecture: 2 minutes

Initiatives pour inclure les plus vulnérables à Lachine

Initiatives pour inclure les plus vulnérables à Lachine
Photo: ArchivesL’itinérance cachée, que vive les personnes qui doivent vivre temporairement avec leur famille, leurs amis ou même dans leur voiture sévit à Lachine.

Des formations spéciales sur l’inclusion des personnes en situation de précarité seront offertes aux membres de l’arrondissement et à des organismes locaux. Un espace sécuritaire pour les démunis sera aussi mis sur pied, à Lachine. Ces initiatives font partie d’un plan d’action de quartier développé avant la pandémie de la COVID-19.

Il s’agit d’une réponse à des études commandées par l’arrondissement qui démontrent que les plus démunis se sentent rejetés dans certains lieux publics comme les CLSC. C’est pour permettre à ces personnes de consulter des organismes tout en se sentant inclus que Lachine lance ce plan d’action, conçu par son Comité d’action en sécurité urbaine (CASUAL).

«On a des gens comme des itinérants, des prostituées et plusieurs autres sur notre territoire. On veut leur venir en aide sans qu’ils ne se sentent catégorisés», justifie la mairesse Maja Vodanovic.

Le Travail de rue et d’action communautaire (TRAC), un organisme à but non lucratif de Verdun, donnera des formations aux organismes participants et aux employés de l’arrondissement.

Concernant l’espace sécuritaire, le projet vise à créer un lieu plus accueillant pour les démunis. Sa localisation reste à déterminer.

Créer un lien

En chantier depuis près de trois ans, le plan d’action a été pensé avant la crise du coronavirus. Cependant, nombreux Lachinois vivent de la précarité financière avec la pandémie, d’où l’importance pour l’arrondissement de disposer des ressources pour mieux les aider.

«Quel concours de circonstances. Donner le ton dans cette situation d’urgence nous permettra de créer un lien à long terme avec ces personnes», espère Mme Vodanovic.

Aucune dépense supplémentaire ne sera occasionnée par la création de ce plan d’action, qui fait partie des dépenses courantes du CASUAL.

Dernièrement, un fonds local d’urgence d’une valeur de 60 000$ a été annoncé conjointement par la Caisse Desjardins de Lachine et l’arrondissement. Il soutiendra la crise alimentaire et visera à relancer l’économie locale.

Articles similaires