Lachine & Dorval
11:04 5 mai 2020 | mise à jour le: 5 mai 2020 à 11:04 temps de lecture: 2 minutes

Académie Sainte-Anne: communauté en deuil

Académie Sainte-Anne: communauté en deuil
Photo: Éric MartelLa vielle partie de l’Académie Sainte-Anne, comportant des bureaux administratifs, la cafétéria et des classes de maternel a été durement affectée.

Parents, jeunes, anciens élèves et membres du personnel, plusieurs sont peinés par l’incendie majeur qui a ravagé l’Académie Sainte-Anne du boulevard Bouchard, il y a une semaine.

La partie plus ancienne du bâtiment, comportant la cafétéria, les classes de maternelles et les bureaux administratifs ont été lourdement affectés. «On est pas loin d’une perte totale pour cela», indique la directrice des communications, Nancy Gendron.

Tous les professeurs ont contacté leurs élèves afin de leur expliquer les dommages et les rassurer. L’école pourra reprendre le 19 mai puisque les locaux des classes du secondaire et du cégep du Collège Sainte-Anne pourraient être utilisés. La réouverture complète de l’Académie en septembre prochain est toujours prévue.

«Nous avons tous été en communication avec des membres du personnel qui nous avisent des derniers développements», indique la professeure de français de première année, Elizabeth Mauri.

L’enseignante a choisi de travailler à l’Académie Sainte-Anne puisqu’elle a effectué ses études secondaires à l’école Queen of Angels, qui était située dans le même bâtiment. «Ç’a été un choc instantané de voir l’école brûler, indique-t-elle avec émotion. C’était mon école, ma deuxième maison, une partie de ma vie.»

Devant l’ampleur de la catastrophe, des anciens élèves de Queen of Angels ont repris contact pour se donner des nouvelles. Un groupe a même été fondé pour tous les anciens ayant gradué en 2005.

«J’ai parlé à certaines personnes avec qui je n’avais pas eu de contacts depuis 10 ans, raconte Mme Mauri. Ça a vraiment rapproché notre communauté.»

Articles similaires