Lachine & Dorval

Chiens autorisés dans les parcs à Lachine

Dans la majorité des espaces publics de l’arrondissement, des panneaux interdisaient la présence de chiens. Photo: Messager Lachine&Dorval- Lisa Lasselin

Les propriétaires canins peuvent désormais promener leurs chiens dans les parcs et espaces publics lachinois. Le retrait de la signalisation interdisant leur présence, effective dès aujourd’hui, a obtenu l’appui d’une majorité des élus du conseil d’arrondissement. Seule la conseillère Micheline Rouleau s’y opposait, car elle souhaitait qu’on réserve une zone dans laquelle les chiens seraient interdits.

Il sera toujours interdit d’amener son chien sur un terrain sportif ou une aire de jeu clôturée.

«Depuis plusieurs années, les résidents de Lachine souhaitent pouvoir marcher et profiter de nos grands espaces verts, et surtout de nos berges, avec leur animal de compagnie», justifie la mairesse, Maja Vodanovic.

Le changement de signalisation a notamment été effectué afin d’être en harmonie avec le reste de l’île, où il est permis de circuler avec son chien dans la grande majorité des parcs. «C’était complexe à respecter pour ceux qui passent d’un parc à l’autre à Montréal», évoque la conseillère du district Fort-Rolland, Michèle Flannery.

Ce changement de signalisation encouragera les propriétaires de chiens à adopter une conduite responsable, selon elle. «De nombreux projets pilotes autorisant les chiens dans les parcs de l’arrondissement ont eu lieu au cours des dernières années et les résultats ont été positifs», justifie Mme Flannery.

En janvier, Montréal a modifié sa réglementation, alors que les chiens doivent maintenant être micropucés, stérilisés, en plus d’être tenus en laisse en tout temps. Une contravention dont le montant oscille entre 300$ et 2000$ peut être remise aux contrevenants.

«Ces mesures rendent désormais possible une cohabitation harmonieuse à travers nos parcs de l’arrondissement», considère Mme Vodanovic.

En ce sens, la création d’un parc à chiens est prévue. Les deux parcs actuels de l’arrondissement sont temporairement fermés pour limiter les risques de propagation de la COVID-19.

Opposition

La conseillère de la Ville, Micheline Rouleau a demandé un vote pour s’opposer au changement, puisqu’elle réclamait qu’une zone dans laquelle les chiens seraient interdits soit créé. L’espace entre la 6e et 34e avenue  sur le bord de l’eau, était suggéré.

«Ce n’est pas que je n’approuve pas le règlement, mais j’aimerais qu’il y ait un endroit réservé aux gens qui ont un malaise à côtoyer les animaux, alors que tous les autres lieux sont ouverts aux chiens», soutient-elle.

«Nous respectons le vote, cette modification a été adoptée par soucis de cohérence et dans un objectif de simplifier son application sur le territoire afin de favoriser un plus grand respect des consignes», nous indique la mairesse par courriel.

Une pétition réclamant la permission de promener son chien en laisse dans le Parc René-Lévesque du chemin du Canal avait récoltée 87 signatures en septembre.

Articles récents du même sujet