Lachine & Dorval
15:55 29 juin 2020 | mise à jour le: 29 juin 2020 à 16:39

Partager son patrimoine

Partager son patrimoine
Photo: Alessandro Gonzalez-BuonoLa photo d'Alessandro Gonzalez-Buono montre le lac Saint-Louis à Lachine au lever du soleil

Élève du Collège Sainte-Anne, Alessandro Gonzalez-Buono est l’un des dix lauréats du concours provincial Capture ton patrimoine, qui vise à sensibiliser les jeunes à l’importance du patrimoine de leur région.

La photographie de l’élève de première secondaire représente le lac Saint-Louis de Lachine et son phare, ainsi qu’une clôture givrée. Initialement, il prévoyait soumettre une statue située près du canal pour le concours, mais une marche près de l’eau a changé ses plans.

«Quand j’ai vu la neige et la clôture givrée, j’ai tout de suite eu cette idée, raconte-t-il. Je suis vraiment content. Je ne pensais pas que ma photo serait autant appréciée.»

«Je trouvais ça beau, parce qu’une clôture peut changer, mais un arbre, ça demeure en place. C’est témoin de toutes sortes de choses au cours de sa vie.» – Alessandro Gonzalez-Buono

Son superviseur, Jacques Brosseau, savait que la photo serait appréciée du jury d’Action Patrimoine, l’organisme à but non lucratif qui organise le concours. «D’un aspect technique, c’est très réussi, se réjouit celui qui enseigne la géographie en première secondaire. Tous les éléments sont bien positionnés, tout comme la ligne de fuite.»

Une pierre, trois coups

Tous les élèves de première année du secondaire du Collège Sainte-Anne étaient appelés à prendre des photos pour un travail partagé entre les cours d’art plastique, de géographie et de français. La qualité de l’image, le patrimoine représenté et un texte justificatif étaient évalués.

Une caméra a été prêtée aux participants qui, en compagnie d’élèves de la cinquième secondaire, se sont aventurés dans l’arrondissement à la recherche d’éléments marquants du patrimoine lachinois.

«Souvent, c’est la première expérience des étudiants avec une caméra, alors le grand intervient et lui suggère des trucs, ou des idées de photo», explique M. Brosseau.

Ce projet aura donné envie à Alessandro de suivre d’autres cours de photographie à l’école et peut-être même d’en faire professionnellement. Son enseignant de géographie considère qu’il est assez appliqué, motivé et curieux afin d’y exceller dans l’avenir.

Articles similaires