Lachine & Dorval
15:17 20 juillet 2020 | mise à jour le: 20 juillet 2020 à 15:17 temps de lecture: 3 minutes

Les organismes locaux multiplient les efforts pour divertir les aînés

Les organismes locaux multiplient les efforts pour divertir les aînés
Photo: Collaboration spéciale

Des organismes locaux forment les Balconnades de Lachine, une série de spectacles et d’activités présentés devant les logements dans lesquels les aînés sont vulnérables et isolés.

L’initiative des Balconnades de Lachine a été mise sur pied quelques mois après le début de la pandémie. Les séances sont animées par des artistes, qui restent à l’extérieur. Les personnes âgées y assistent de leur balcon.

«On voulait trouver une manière pour les aider à se sentir engagées, en les accompagnant pendant la crise. C’est une belle opportunité de se divertir et de se distraire de l’anxiété de la crise», explique la responsable des Balconnades, Sasha Cardinal.

L’organisme d’aide aux 50 ans et plus la Théière offre des séances à huit résidences différentes, incluant les habitations John-Patterson, Adrien-Trudeau, et la résidence Jean-Placide Desrosiers. «Les résidents apprécient beaucoup, car les activités leur permettent de voir leurs voisins, même si c’est dans un contexte différent», estime Mme Cardinal.

Six artistes pouvant performer dans des registres différents ont été choisis par la Théière.

En progrès

Même en déconfinement, les aînés hésitent à sortir de leur résidence, de peur de contracter la COVID-19. Lors de séances de yoga ou de Zumba organisées dans le cadre des Balconnades, les aînés ont la permission d’être à l’extérieur en petits groupes.

«Rares sont ceux qui le font, dévoile Mme Cardinal. On sent qu’il y a toujours un sentiment d’anxiété chez eux.»
D’où l’importance de poursuivre les Balconnades, bien que ce soit le déconfinement. Les séances d’animation seront tenues jusqu’à la fin du mois de septembre.

«Les choses s’améliorent, mais il y a encore de l’anxiété. On parle de deuxième vague, alors la perspective d’être confiné à nouveau est effrayante», constate le responsable du soutien aux aînés du Centre multiressource de Lachine, Jean Dumas.

Cet organisme offre également des activités dans le cadre des Balconnades à des aînés vivant à l’extérieur de résidences.

«On se disait qu’il serait injuste d’oublier ces personnes qui ne vivent pas dans des logements sélectionnés. Nos deux organismes sont vraiment complémentaires dans le projet», convient M. Dumas.

En juin, le centre a organisé une séance de jeu-questionnaire sur l’histoire de Lachine, des cours de yoga sur chaises et des spectacles musicaux.

Les séances «chanson préférée», lors desquelles les aînés sont invités à soumettre des demandes spéciales, connaissent un grand succès. «C’est très émouvant pour les participants, relate M. Dumas. Nous n’avons pas vu nos membres depuis des mois, alors nos rencontres sont très émotives.»

Bien que ces spectacles soient tenus à l’extérieur, les passants ne peuvent y participer avant d’éviter que des rassemblements ne soient créés.

Articles similaires