Lachine & Dorval
09:54 19 août 2020 | mise à jour le: 19 août 2020 à 09:54 temps de lecture: 3 minutes

«Lachine perspectives photographiques»: immortaliser l’arrondissement

«Lachine perspectives photographiques»: immortaliser l’arrondissement
Photo: Collaboration spécialeLe Lachinois Mike Carignan

Le Lachinois Mike Carignan a créé le groupe «Lachine perspectives photographiques» sur les réseaux sociaux dans lequel il encourage les citoyens à prendre des photos dans l’arrondissement. Chaque jour, près d’une dizaine de clichés y sont partagés.

Des fleurs, le canal Lachine, des portraits; tous les sujets d’inspiration y sont permis. «Je veux pousser les gens à montrer leurs perceptions de choses, insiste M. Carignan. Deux personnes peuvent photographier exactement le même endroit, mais exprimer des choses différentes.»

Lui, c’est l’histoire qui l’inspire. Professeur au secondaire dans cette discipline, il photographie divers endroits de l’arrondissement, comme la paroisse des Saints-Anges, le phare et les parcs riverains. «Pour les passionnés d’histoires, les possibilités sont illimitées chez nous», se réjouit-il.

En lançant le club, il souhaitait offrir une tribune libre aux photographes de tout niveau. «Certaines personnes m’écrivent en me disant qu’elles ont appris des choses sur Lachine en s’inscrivant dans notre groupe. Nos participants s’impliquent beaucoup, ça m’étonne toujours», souligne le photographe.

«De pouvoir inspirer des gens à faire quelque chose dans lequel j’ai encore peu d’expérience, c’est un réel honneur.» – Mike Carignan, initiateur de «Lachine perspectives photographiques»

Les 1400 membres y commentent les prises des autres, en leur offrant des conseils dans un environnement respectueux. «Initialement, je m’attendais à attirer plus de gens, avoue M. Carignan. Mais l’important, c’est que tout le monde est très respectueux. Le climat y est vraiment agréable.»

Récemment, un Lachinois en deuil de son père lui a confié que de participer au groupe de photographie l’a aidé à vivre son chagrin. «Je n’avais pas compris ce que la page pouvait signifier pour les autres», admet Mike Carignan.

Partir à zéro

Le fondateur du groupe ignorait tout de la photo il y a quatre ans. À ce moment, il a publié des portraits de sa fille sur les réseaux sociaux qui lui ont mérité des compliments.

Son expérience l’a mené à s’acheter une caméra et à commencer à photographier des paysages. «J’ai réalisé que c’est très relaxant», avoue-t-il en riant.

Tous ses apprentissages ont été faits à partir de cours ou d’informations trouvées sur internet. À ses yeux, la clef de l’apprentissage de la photographie est la pratique.

«C’est bien d’essayer de nouvelles choses et de prendre le plus grand nombre de photos possible», estime-t-il.
M. Carignan ajoute qu’écouter les conseils des autres est toujours favorable.

Articles similaires