Lachine & Dorval

Modification règlementaire sur les chiens

Tous les chiens considérés dangereux doivent être vaccinés contre la rage au Québec. Photo: Éric Martel

Un chien pourra être considéré «dangereux» à Dorval s’il a causé une blessure grave à un humain ou un autre animal. En vertu de l’ancienne réglementation, seuls les chiens qui avaient causé la mort héritaient de ce statut, qui contraint leurs maîtres à les euthanasier.

Avec cette mise à jour, Dorval s’adaptera aux lois établies par Québec en mars 2019.
«On peut toujours être plus sévère qu’une loi provinciale, mais pas plus clément», souligne le maire Edgar Rouleau.

La nouvelle réglementation sera adoptée à un conseil municipal ultérieur. Lorsqu’un chien sera déclaré «dangereux», son propriétaire aura jusqu’à 72 heures pour le faire euthanasier. L’animal devra porter une muselière dans l’intervalle, lorsqu’il est à l’extérieur.

Les chiens causant des blessures graves à des personnes ayant pénétré une propriété privée par infraction sont exemptés par le règlement.

Articles récents du même sujet