Lachine & Dorval
09:37 27 octobre 2020 | mise à jour le: 27 octobre 2020 à 09:37 temps de lecture: 2 minutes

Contrat d’envergure pour Andritz

Contrat d’envergure pour Andritz
Photo: Éric MartelLes bureaux d'Andritz à Lachine.

Quatorze groupes de turbines de la centrale Carillon, de la rivière des Outaouais, seront fournis et installés par le fabricant industriel Andritz. La plupart des travaux de conception seront effectués dans les bureaux de l’entreprise situés à Lachine et Pointe-Claire.

Ce mandat, au coût de 750 M$, a été octroyé par Hydro-Québec. Sa première phase comprendra le rééquipement de six alternateurs, de régulateurs de vitesse et de turbines. Une partie des pièces seront remplacées, tandis que celles qui sont encastrées seront remises à neuf.

L’installation actuelle avait aussi était conçue par Andritz.

«La réalisation de ce projet aura un impact significatif sur le maintien du savoir-faire hydroélectrique québécois au sein d’Andritz et de ses nombreux fournisseurs situés au Québec», a déclaré le président de la division hydraulique canadienne, Daniel Carrier, par voie de communiqué.

La réalisation du projet s’étendra sur 16 ans, alors que la dernière unité devrait être mise en service en 2036. Une fois les travaux terminés, les turbines-alternateurs pourront produire de l’énergie renouvelable pendant les 50 prochaines années, indique Hydro-Québec

Inaugurée en 1962, la centrale Carillon alimente le réseau montréalais pendant les heures de pointe de consommation.

Articles similaires